Get a site

Quand on vous dit…

Quand on vous dit : »mais que feriez-vous sans la France ? », avec comme sous entendu « quels pauvres types ces savoisiens« , rappelez vous que la Savoie est annuellement excédentaire de 2.2 à 2.6 milliards d’euros (http://www.100pourcentsavoie.org/etat-des-lieux/).

Souvenez-vous que nos ancêtres ont vécu sans la l’Etat français, qu’ils ont bâti des maisons, entretenu des propriétés agricoles, exploité des montagnes et qu’ils ont été au quotidien des décideurs chez eux.

Ne profitez pas de votre avantage, en demandant à votre interlocuteur ce que faisait ses ascendants qui ont du attendre 1789 pour un semblant de liberté qu’on leur a vite ravi, ne vous moquez pas de sa situation de contribuable qui règle les honoraires exorbitants d’un coiffeur qui compte tenu de la rareté capillaire de son client a peu de travail.

Regardez la situation avec calme, votre interlocuteur est plus à plaindre qu’à blâmer. Il a certainement à devoir réaliser une transformation sociale dans son pays et le fait est qu’il vous envie. Mais de grâce, que ce type de personnage s’occupe de ses affaires et laisse les savoisiens se gérer à leur manière !

 

2 Replies to “Quand on vous dit…”

  1. Voilà un langage qui fait chaud au coeur, c’est celui que l’on doit opposer aux pro-français, ceux-ci doivent comprendre que s’ils refusent nos valeurs,ils peuvent quitter notre pays et s’en retourner sur l’autre rive du Rhône.

    Qu’ils nous démontrent les avantages d’être soumis et de garder les œillères qu’ils nous ont collées.

    Nous autres, peuple autochtone de Savoie, nous devons retrouver la maitrise de notre pays:la SAVOIE, ce n’est pas au propriétaire à demander au concierge de rentrer chez lui.

    Ceux qui voudront venir en Savoie devront respecter les valeurs de notre pays, un point c’est tout. Nous devons faire suivre un message clair En Savoie comme on dit l’église est au milieu du village c’est ainsi.Les caciques de l’état français envoyés en Savoie afin de détruire nos valeurs, et nous spolier,ils devront répondre de leurs actes au peuple autochtone de notre pays: la Savoie.

    Levons nous contre cette imposture qui voudrait nous faire croire que sans la France nous retournerions à l’âge de la pierre.
    Soyons droit dans nos bottes et sifflons la fin de la partie.

  2. Combien de pays voisins, non soumis par la France, vivent mieux que notre pauvre Savoie qui doit traîner de force le boulet français depuis 156 ans?
    Je pense à la Suisse, à l’Autriche, à l’Allemagne ou au Val d’Aoste qui, au moins, malgré son boulet italien, est une région autonome, elle!
    Curieux quand même que ce soient ces pays et surtout la Suisse qui subissent le plus les frontaliers français! Que feraient les Savoyards sans la France? Ils n’auraient plus besoin de travailler en Suisse pour vivre normalement!
    Non, la France n’est pas un moteur pour la Savoie, mais bien un frein, à disque!

Les commentaires sont fermés.