Get a site

Réponse à la seconde devinette et troisième devinette

 

qui-suis-jeRéponse à la deuxième devinette :

Bravo à Denis de Reignier, suivi par Simple Savoisien ! Il s’agit bien de la Pique longue (3298m) dans le massif du Vignemale (Pyrénées). Et félicitations à tous les commentateurs pour leurs réponses édifiantes !

Après que le roi de France a conquis Lyon, ville libre du Saint Empire, défendue par son archevêque Pierre de Savoie (neveu du comte Amédée V de Savoie), celui-ci dut signer un traité, le 12 avril 1312, à Vienne, en Dauphiné, l’obligeant à renoncer à son pouvoir temporel sur Lyon au profit du roi de France.

http://museedudiocesedelyon.com/MUSEEduDIOCESEdeLYONpierredesavoie.htm

Ensuite, la France s’appropria un deuxième territoire de l’ancien royaume de Bourgogne-Provence : le Dauphiné, par le traité du 30 mars 1349 signé à Romans.

Troisième devinette : Quel était le plus haut sommet français non alpin avant le 17 juillet 1453 ?

Aide : le 17 juillet 1453, c’est la bataille de Castillon (à l’est de Bordeaux, Guyenne), qui met fin à la guerre de Cent Ans. Les Anglais sont défaits et doivent abandonner le duché d’Aquitaine dont ils avaient hérité par le mariage de la duchesse Aliénor d’Aquitaine avec le roi d’Angleterre en 1152.

2 Replies to “Réponse à la seconde devinette et troisième devinette”

  1. Non alpin? Donc sans les crétins des Alpes que sont les Savoyards! Il ne reste alors que les non crétins français. Quel est le plus haut sommet actuel des non crétins français? c’est Hollande, le plat pays qui culmine à quelques mètres sur mer et qui est traversé de canaux qui semblent bien lymphatiques!

  2. Ratavoliva, dans sa réponse à la devinette précédente, a soulevé un lièvre : le massif du Vignemale n’était pas français en 1349, puisqu’il faisait partie du duché d’Aquitaine, hérité par l’Angleterre depuis le mariage de la duchesse Aliénor d’Aquitaine avec Henri II d’Angleterre, et qui restera anglais de 1152 à 1453.
    http://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/68-biographie-alienor-d-aquitaine.html
    Donc, à partir de 1453, l’est des Pyrénées devint français, et le massif du Vignemale avec.
    Alors, quel était le plus haut sommet français non alpin avant le 17 juillet 1453 ?

Les commentaires sont fermés.