Get a site

Légitime amertume, colère légitime

Le couplet du vote unanime de la Savoie pour le rattachement à la France, nous est régulièrement resservi. Ce pays qui s’est donné à un autre dans un élan unanime, qui retrouve sa mère patrie, ces assertions nous ont été assénées, inculquées et martelées.

A Chambéry, le président des français, Nicolas Sarkozy ne craint pas de clamer: « Mais c’est en définitive le peuple savoyard qui choisira son destin en approuvant à la quasi unanimité le rattachement de la Savoie à la Nation française par 136 566 voix sur 137 189 votants. ».

Seulement voilà, c’est n’importe quoi, c’est faux archi-faux, c’est nous considérer comme des idiots, des crétins des Alpes.

On pourrait en rire, seulement ces fadaises nous ont envoyé à la guerre de 1870, à celle de 14-18 avec sa destruction programmée de notre population, à la guerre d’Algérie.

Alors rire, nous n’en avons plus envie, mais plus du tout et cette France comment va-t-elle réparer ses mensonges ?

Autant le dire, nous ne voulons rien de ce pays colonialiste, enfermé dans sa  médiocrité.

Et nous le crions à l’adresse de l’Etat français :

Disparaissez parce que vous portez le poids de nos morts, disparaissez parce que vous n’êtes qu’injustice, disparaissez parce que vous n’êtes qu’esprits étroits, que prévaricateurs, qu’attachés aux classes sociales.

Disparaissez pour laisser la place au gouvernement de Bretagne, au pays Basque, à la Savoie, aux hommes libres qui savent ce que l’honneur signifie.

Dehors !