Get a site

Éditorial Mai

Avril 2015 aura vu la libération du premier prisonnier politique savoisien de ce 21 ème  siècle.Son nom est désormais attaché à l’histoire de la Savoie. Il aura fallu moins de deux décennies pour que notre pays retrouve son courage et sa dignité. Les savoisiens pour éviter le poison de la division interne ont su multiplier les mouvements pour se livrer à une stratégie de  guérilla. Ce ne sont pas moins de 4 forces actives qui interviennent pour libérer le pays. Il ne manque plus que des forces extérieures, elle viendront parce que la Savoie a le droit pour elle. En cette période, on l’on fête la fin de la guerre de 1945, l’analogie avec la libération de notre pays est évidente. Pas plus que les résistants de la deuxième guerre mondiale, les patriotes n’ont le nombre, pourtant ils portent haut leurs convictions. Aucun mouvement pour la libération n’a vocation a attirer les masses, par contre le mouvement de résistance a créé la résistance individuelle. Le sentiment d’appartenir a un peuple libre gagne du terrain un peu plus chaque jour.

Le mur de « Savoie Libre » fait un travail considérable, il éveille les consciences, « l’agence de presse indépendante de Savoie » interpelle, « Opinions Savoisiennes » suit modestement le même chemin.

Chaque autocollant affiché, chaque drapeau, chaque revendication pour la Savoie est un pas vers la liberté, poursuivre notre action en ce mois de mai sera notre mot d’ordre.

 

One Reply to “Éditorial Mai”

  1. Pour bâtir un édifice, il faut mettre les pierres, une par une, calmement et constamment,
    c’est dur, c’est long, mais c’est robuste.
    Pour la Savoie c’est la même chose, à chaque jour, sa peine.
    On verra un jour le bout du tunnel
    Il faut avoir la foi et garder courage

    La SAVOIE sera LIBRE !
    Un jour….. que l’on espère tous proche.

Les commentaires sont fermés.