Get a site

Un site de généalogie à la mode française

La France ne cessera jamais d’infiltrer la Savoie…

En cliquant sur ce lien :

on tombe sur ce texte, dont j’ai souligné et commenté les incongruités perfides : 

« Cas particuliers : L’histoire de la Savoie à compter de la Révolution Française est très différente de celle des autres départements [comparaison fallacieuse puisque la Savoie, après 23 ans de méfaits révolutionnaires, n’a plus été  française]. D’abord annexée à la France en 1792, la Savoie retourne, en 1815, sous domination sarde [en fait, elle retourne au sein des Etats de son roi légitime, Victor-Emmanuel Ier de Savoie ; toute domination en Savoie ne fut le fait que de la France] jusqu’en 1860. Ce n’est que depuis cette date que la Savoie se retrouve définitivement française [terminologie immédiatement adoptée dès l’annexion, et utilisée en permanence, qui montre bien à quel point la France tient à planter ses griffes dans la Savoie]. Les registres d’Etat-civil de la période 1792-1893 [il est toujours très pervers, concernant la Savoie, de faire commencer une période par 1792, car les historiens français de la Savoie considèrent le retour de la Savoie au sein de son royaume légitime en 1814 comme une malheureuse parenthèse, à laquelle a mis enfin fin l’annexion…] témoignent de ces changements par la diversité des sources disponibles : registres d’Etat-civil pour les périodes françaises, registres paroissiaux ou registres de chancellerie épiscopale pour la période sarde permettent d’assurer une continuité non sans quelques lacunes pour cette dernière. Il est à noter que les sources paroissiales peuvent être rédigées en latin (jusqu’en 1830), en italien ou en français.

La numérisation des archives originales a été réalisée par le Département de la Savoie, qui a la propriété des images. Le site des Archives Départementales de la Savoie http://www.savoie-archives.fr en propose une consultation par registre. »