Get a site

Quand on est plus maitre chez soi…

Afficher l'image d'origine

Le château de Faverges, acquis par la commune en 1980, risque d’être vendu parce que la collectivité locale n’a pas les moyens de mettre aux normes handicapées, l’édifice.

Quel choc pour les vieilles familles favergiennes, pas une pierre  que nous n’ayons d’une manière ou d’une autre contribué à poser, pas une parcelle de ce sol que nous n’ayons foulé.

Et voilà, les normes arrivent et on ne peut plus suivre financièrement, et pas moyen d’avoir une dérogation, la norme s’impose à ce bâtiment qui manifestement n’est pas assez historique. S’il passe dans le domaine privé, non accessible au public, plus besoin de respect des normes. Bref, le château, il faudra le donner à celui qui fera briller quelques sous à la commune.

Que les bâtiments neufs, respectent des normes d’accessibilité, c’est louable, que les toilettes handicapés soient ,dans les restaurants anciens, plus grandes que les salles de restaurant, c’est discutable.

Monsieur Nicolas Sarkozy vient de se rendre compte en visitant un programme de logements neufs, que les toilettes et les salles de bain des appartements  étaient plus grandes que les chambres. Ce détail lui avait échappé pendant sa présidence et il propose justement que ces aménagements soient réservés à un quota de logements.

Ce serait en effet, judicieux, de proposer pour chaque type d’activités, un quota de bâtiments aux normes, quitte à ce que l’ensemble des profession concernées financent ces aménagements.

A vouloir faire n’importe quoi, sous la coupe de l’union européenne, il faudra raser le Mont-Blanc, ce tas de pierres dont l’accessibilité parait très moyenne.

Finalement ne plus être maitre chez soi, c’est reposant,  mais c’est apprendre à marcher sur la tête et là pour les « cocus » en Savoie, qui ont été bernés par l’État français, ça doit être douloureux, surtout au printemps, période de renouvellement des bois !

 

One Reply to “Quand on est plus maitre chez soi…”

  1. Plus maitre chez soi,
    En effet on mesure la capacité de nuisance de cet état falsificateur ,spoliateur et ce mépris, cette arrogance, ce cynisme qui dure depuis depuis 156 ans.
    Dans combien de temps allons nous demander la condamnation de cet état par les instances internationales pour empêcher sa capacité de nuisance sur le territoire de Savoie, pendant combien de temps les habitants, ou le peuple autochtone de Savoie continueront-ils à se faire rouler dans la farine par un état sans la moindre once d’honneur ?
    Sommes -nous Lâches à ce point ?

    Dans quelques temps nous allons commémorer nos anciens qui furent assassinés par ce pays qui nous annexe, qui nous spolie dans la plus grande indifférence de ces habitants, par confort, par bêtise , lâcheté, hypocrisie, par facilité, c’est plus confortable de ne pas savoir.

    Mais voilà des doux dingues du pays annexé refusent de suivre la masse pour faire résistance à cette médiocrité institutionnelle , à ce mensonge d’état.
    NOUS DEMANDONS A CETTE RIPOUX-BLIQUE DE NOUS RENDRE DES COMPTES;
    LE TEMPS DES  » RESPONSABLES MAIS PAS COUPABLES » EST REVOLU SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA SAVOIE.

    Bougeons nous, ensemble nous aurons plus de poids , cette république vacillante ne tient que par le soutient de la corruption d’élites frelatés obéissant à des directives mondialistes F.M et autres….

    NON LA SAVOIE N’EST PAS A VENDRE, NOUS DEMANDONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL
    CE N’EST PAS AU PROPRIETAIRE DE DEMANDER AU CONCIERGE S’IL PEUT RENTRER CHEZ LUI.
    ICI? NOUS AUTRES ?COMPOSANT LE PEUPLE DE SAVOIE SOMMES CHEZ NOUS, ET LE PAYS D’A COTE DOIT RETOURNER SUR L’AUTRE RIVE DU RHÔNE.

    Vous, les politicards parachutés sur le sol de Savoie vous êtes prévenus, vous ne pourrez plus dire, » JE NE SAVAIS PAS » et pour toutes vos décisions prises à l’encontre du territoire de Savoie le peuple de Savoie exigera des comptes et s’il le faut,des poursuites pourrons être engagées à votre encontre.
    A bon entendeurs, Salut.

Les commentaires sont fermés.