Get a site

Pour un parti politique savoisien (2)

La lecture de  l’itinéraire des  mouvements indépendantistes pour la Savoie interroge. Pourquoi la voie électorale ne s’est elle pas imposée ?

Quatre raisons majeures l’expliquent :

  1. La Savoie a la capacité d’être reconnue internationalement et l’assentiment populaire n’a pas d’intérêt
  2. Choisir de se présenter aux élections, c’est reconnaitre la légitimité des institutions françaises en Savoie
  3. Créer un parti à visée électorale, c’est rentrer dans le jeu des magouilles politiques
  4. Présenter des candidats, c’est faire concurrence à des partis politiques français auxquels certains savoisiens sont, souvent de manière,  inconsciente attachés.

Tous ces bons motifs ont justifié pendant 20 ans l’immobilisme électoral. La seule campagne à peu près menée  a été celle des régionales de 1998 parce qu’elle était couplée aux élections cantonales et que les candidats à ces dernières  se sont dévoués corps et âmes pour arracher des voix.

Autant dire que se retrancher derrière les motifs précédemment évoqués n’a plus cours actuellement. Le temps du candidat savoisien isolé, organisant ses débats publiques, investissant ses fonds personnels, collant ses affiches est révolu. Un parti savoisien s’impose pour contrer la prépondérance de partis français qui n’ont d’autres intérêts que financiers.

N’y a t’-il pas en Savoie 10 femmes et hommes capables de s’investir dans la création de ce parti ? Des femmes et des hommes  de bon sens qui savent oublier la critique pour donner le meilleur    d’eux-mêmes ?

A la lecture de certains commentaires facebook, nous savons qu’ils existent et qu’ils ont des capacités.

Alors si vous êtes de ceux là, commentateurs assidus ou encore dans l’ombre, contactez nous à l’adresse, [email protected] pour que notre pays existe !

2 Replies to “Pour un parti politique savoisien (2)”

  1. Savoisiennes, Savoisiens
    il est clair que le MCSE a prouvé qu’il était en mesure de présenter des candidats aux dernières élections et que ces candidats portaient des idées. Certes, sur peu de cantons, certes, ils n’ont fait que 4% en moyenne, certes, ce n’est pas très valorisant, mais ils ont porté fort et clair la parole de La Savoie. Et même si peu l’ont entendue, ils l’ont entendue et à leur tour, l’ont très certainement portée. Je peux concevoir que certaines personnalités fortes de ce parti puissent freiner les élans de certains mais faisons preuve à notre tour d’un peu de maturité et de recul : Que voulons nous vraiment ? LA SAVOIE ! Grossir les rangs de ce parti, c’est lui donner de la représentativité mais c’est aussi l’enrichir de nos idées, de nos envies.
    SAVOISIENNES, SAVOISIENS, pour une SAVOIE FORTE, UNISSONS NOUS, ENGAGEONS NOUS
    LOLO DES BAUGES

Les commentaires sont fermés.