Get a site

Nuls… Ils sont nuls

Nos voisins français sont empêtrés dans la toile d’araignée créée par des candidats aux élections présidentielles aux idées indigentes. Hormis le battage médiatique qui met en valeur les coups tordus des uns et des autres, on ne voit pas une seule proposition d’envergure. Ces spécialistes du plâtrage de la jambe de bois n’ont de cesse de  dire au peuple français que la situation est désespérée et qu’ils sont le dernier recours contre la faillite. Peut-être  les français s’accommodent-ils de ce discours mais certainement pas les habitants de la Savoie.

Mais que veut donc le savoisien sinon vivre mieux ? Il tient à profiter du fruit de son travail, à travailler plus intelligemment, à ne plus être la vache à lait d’un système véreux et tout simplement à être heureux, débarrassé des instances inutiles créé par le pays qui les a annexés. La Savoie est un État moderne et comme le rappelait, il y a quelques années Jean de Pingon, peuplé par une population nordique dont les traces en Savoie sont si nombreuses et pour vous en persuader, entre autres, regardez la teinte majoritaire des cheveux des conscrits savoisiens du 19ème siècle (www.archives.hautesavoie.fr/). Naturellement, la Savoie se tournera vers les modèles de ses origines. Elle saura adapter leurs avancées sociales comme protéger son identité alpine.

Comme le savoisien est loin des discours sécuritaires, des polémiques inutiles, des concepts économiques arriérés !

Il sait que libéré de la  gangue qui l’étouffe, il pourra prétendre à moins travailler inutilement, à trouver le temps de s’occuper de sa famille, à consommer plus intelligemment, à être acteur de l’économie par le principe de l’économie coopérative.

Quel candidat français peut prétendre offrir autant ?

Pour les générations actuelles, pour les générations qui viennent, ne pas défendre la souveraineté de la Savoie, ce n’est pas irresponsable, c’est tout simplement criminel.

La population de la Savoie a une responsabilité énorme,  une chose est sûre, à voir l’engouement de la jeunesse savoisienne, elle ne faillira pas.

 

4 Replies to “Nuls… Ils sont nuls”

  1. La politique française est totalement inintéressante, sauf pour les amateurs français de show-bizz et soap-opéra! Mais finalement quels sont les outils qu’ont les Français pour agir sur leur gouvernement? aucun, ni droit d’initiative, ni droit de référendum. Ah si! le droit de grève et les manifestations de rue bloquant le pays. Alors puisque, à part les blocages non constructifs, ils ne leurs restent que le show-bizz alors les politiciens leurs en donne! Et ils aiment ça les bougres!
    Mais est-ce que ce système satisfait aux savoisiens? Je ne crois pas. Le Savoyard qui a su enlever ses œillères françaises aspirent réellement à autre chose: à une politique participative, constructive, innovante et surtout pas bloquante et inefficacee. Comme celle du Dacôtéland.
    La souveraineté de la Savoie devient effectivement une question de vie de la Savoie libérée ou de mort prochaine avec cette France sclérosée qui ne répond plus aux besoins de sa population et inadaptée au monde actuel.

  2. J’aimerais, pour une fois, lire un billet/article qui propose de réelles solutions.
    Parce que critiquer la façon dont le gouvernement français agit avec le peuple (de manière générale) et ne rien proposer de concret en retour c’est faire exactement la même chose.

    Donc la Savoie Libre pourquoi pas, mais avec quel programme ? Quelle manière de fonctionner ? Du concret, c’est surtout de ça dont nous avons besoin.

    Pour conclure si je peux me permettre de vous donner un avis, mettez en avant vos idées, vos initiatives citoyennes plutôt que de cracher sur l’Europe et la France. Je pense qu’on commence tous à en avoir marre des guerres de poulaillers qui se déroulent dans les médias classiques, ne faites pas de même.

    Arvi.

  3. Pour Théo :

    Le programme des savoisiens est clair, quoique parfois mal explicité je vous l’accorde. Le but est de fonder une démocratie (une vraie !) c’est à dire un régime politique où le peuple commande au peuple, par et pour lui.

    Je vous invite à lire la Constitution de la Communauté de Savoie. Bien qu’il est encore sans doute possible de l’améliorer encore un peu, elle comporte tout ce qui manque à la France :
    – Référendum d’initiative citoyenne
    – Possibilité de révoquer un élu malhonnête
    – Possibilité d’abroger un traité ou une loi qui irait à l’encontre de la volonté populaire
    – votation du budget des communes par les citoyens (Chambéry ne se serait certainement pas endetter autant si chaque prêt avait été soumis aux urnes)
    – Neutralité militaire avec l’impossibilité de mobiliser des troupes hors du territoire national.

    Voilà les outils de la Savoie Citoyenne de demain.
    Toutefois je suis d’accord avec vous Théo, il est encore beaucoup de lignes pour critiquer jusqu’à l’usure la France, il en est beaucoup moins qui mettent en avant nos atouts (bien qu’on puisse en trouver quelques uns tout de même ^^ )

    À côté de cette Constitution il restera à écrire celle des Provinces, ainsi les sensibilités politiques pourront s’exprimer. Chaque Province pourra porter ses particularités. Certaines décideront peut-être de tout nationaliser (enfin provincialiser), d’autres de privatiser, d’autres que de n’agir qu’au niveau inter-provinciale voir inter-nationale.

    J’ai l’intime conviction que la Savoie peut devenir un exemple pour l’Europe de demain, loin des modèles éculés nous avons toutes les cartes en main pour redonner espoir en une société saine et humaine.

    La Constitution est prête, il ne manque plus que des peuples pour la soutenir 😉

    Voilà, en quelques mots, le programme de la Savoie : la souveraineté des peuples !

Les commentaires sont fermés.