Get a site

Nos valeurs bafouées

Nos valeurs bafouées

Les évènements récents inspirent un dégout légitimes aux habitants de la Savoie. Chaque jour amène son lot de vilenies. Les partis politiques se révèlent pour ce qu’ils sont , des organisations maffieuses. Ce climat, les femmes et les hommes de la Savoie ne le supportent plus. Certains électeurs se raccrochent encore à des idéaux auxquels leurs représentants ne croient plus, celui là défend le Front National empêtré dans les emplois fictifs, l’autre trouve des excuses au champion de la droite classique et met en accusation les  journaux qui pour une fois font un peu leur métier, d’autres encore se raccrochent  à François Hollande et à son poulain Emmanuel Macron, tout en stipendiant les programmes des candidats de gauche dont ils ne comprennent pas la finalité, pas plus pas moins, d’ailleurs que ceux qui les énoncent.

Au hasard des commentaires sur la toile, ses options se dessinent et ce jusqu’au boutisme des « convaincus » alimente toujours davantage le scepticisme des gens de raison et ceux là, en Savoie, sont nombreux.

Que dire encore des exactions commises par des policiers et qui ne correspondent pas à ce que nous sommes et comment peut-on les justifier ?L’État français a créé des ghettos où s’affrontent des personnes acculturées aussi bien habitants, que force de l’ordre. La misère morale est immense et incompréhensible.

Progressivement, les destins de la Savoie et de la France s’éloignent parce que,nous habitants de la Savoie, nous ne pouvons plus partager ce manque de probité. La fréquentation de la montagne, depuis nos plus jeunes ages, nous a rendus endurants et respectueux et ce monde dans lequel veut nous faire vivre cet État Français n’est plus le nôtre. Nous avons certainement partagé avec la France des idéaux démocratiques mais ce pays s’en est trop éloigné et nous refusons de le suivre dans cette déchéance.

Aujourd’hui, une poignée de femme et d’hommes attachés aux valeurs de respect, d’honnêteté et de solidarité ont créé un parti politique pour revendiquer, sur le territoire qui est le leur, leur souhait d’une véritable démocratie. Ceux qui aiment ces valeurs les rejoignent et il s’agit de ne plus tergiverser. Il faut mettre de coté ses opinions politiques, cessez de défendre l’indéfendable et se rappeler avant toute chose que la Savoie est un pays annexé et qu’il a le droit et disons surtout le devoir, pour et par ses habitants, de s’émanciper.

Notre présent et notre avenir sont trop sérieux pour être laissés à des politiques qui se réclament de partis qui ne représentent qu’eux mêmes. Soyons ce que nous sommes des femmes et des hommes de courage. Dans un premier temps adhérons à un mouvement ou un parti au service des habitants de notre territoire.

De son coté 100% Savoie n’est sûr de rien mais face à cette gabegie orchestrée par des individus sans scrupules, nous nous serons levés et opposés. 100% Savoie remercie  ceux qui quotidiennement se battent pour faire avancer le nombre des femmes et des hommes de bonne volonté. Non, dans cette manipulation ambiante journalière rien n’est gagné mais selon la phrase célèbre, les combats perdus d’avance sont ceux que l’on n’a pas menés. Tous ceux qui se sentent la fibre démocratique doivent nous rejoindre, sinon c’est à désespérer et il ne nous restera plus qu’à crier comme Voltaire « Sauve qui peut« .

100% Savoie croient au courage de habitants de la Savoie et la lueur d’espoir que nous faisons entrevoir se concrétisera. Nous bénéficions d’un site internet pour adhérer, nous devons consacrer chacun cinq minutes de notre temps pour créer une société à notre image, ne lâchons et collectivement gagnons !

http://www.100pourcentsavoie.org/boutique/adhesion/

Pour 100% SAVOIE

Le porte parole

 

 

 

2 Replies to “Nos valeurs bafouées”

  1. Bonjour, Voilà des paroles mobilisatrices dont nous avions tous besoin pour nous faire prendre conscience des fondamentaux et des valeurs du peuple de Savoie qui ne sont manifestement pas les valeurs d’un pays colonisateur ne l’oublions pas.
    Nous ne pouvons nous autres savoisiens pas faire pire que cet état corrompu nous devons absolument apprendre à nous gérer pour le bien des savoisiens avec courage , détermination, loyauté, abnégation.
    Nous devons dans nos têtes faire cette révolution pour changer nos comportements ,et retrouver une gestion saine (ne pas dépenser plus que nous ne pouvons enfin devenir responsables et comptables vis à vis d’autrui,
    En Savoie les « responsables mais pas coupables » devront rejoindre l’autre rive du Rhône ainsi que tous ceux qui ne voudront pas respecter nos valeurs.
    Ensemble, et solidaire nous allons réussir car la Savoie le mérite après avoir subi 157 ans d’Imposture….et tant de malfaisance (Je me souviens).

  2. La France, un des Etats les plus corrompus d’Europe, constate Transparency International
    PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 11 DÉCEMBRE 2014
    Media Clic ***** NE PAS EDITER ****

    La France, grâce à une opacité bien organisée, est un pays de petite vertu, lorsqu’il s’agit de corruption. En Europe, elle se place dans le peloton de tête des pays où la corruption prospère le mieux.
    La corruption des élus politiques français bénéficie d’un contexte structurel profondément immoral qui n’est pas fait pour lutter contre cette faiblesse bien humaine, mais pour protéger les copains et les coquins, cacher les petites combines juteuses, entretenir les privilèges des uns, au détriment des payeurs qui souvent se saignent, voilà ce qui ressort du dernier rapport de Transparency international « agir contre la corruption ».
    [highlight]Premier constat douloureux : [/highlight]pour cacher la corruption, la France « n’a pas créé la base de données publique essentielle qui recense les condamnations pour corruption » déplore le rapport, et permettre à chaque contribuable de recevoir l’information à laquelle il a droit. Cela, dans une hypocrisie ambiante de débauche de « solidarité citoyenne. » Solidarité oui, mais pas touche aux élus.
    [highlight]Second constat : [/highlight]« Il est donc très difficile d’avoir, en France, une vision précise des formes que prend la corruption », au point que Transparency France a du faire appel à des bénévoles pour dresser la carte de la corruption, et que l’ONG lance un appel au public : « Aidez-nous à enrichir la base de données en nous adressant les décisions de justice dont vous avez connaissance » car « nous avons besoin de vous pour connaître les condamnations qui n’apparaissent pas encore sur notre carte, » expliquent-ils.
    Les mairies savent trouver de l’argent pour des projets électoralistes et acheter les voix des uns avec l’argent des autres, mais pour financer la lutte contre la corruption, il n’y a plus personne…
    [quote]Une culture de l’impunité dans laquelle la corruption prospère[/quote]
    [highlight]Troisième constat : une justice complaisante, voire complice.[/highlight]
    « Ce qui a le plus frappé nos bénévoles? La durée des procédures: 45 affaires ont un délai > 15 ans entre les faits et la condamnation » constate l’ONG.
    Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.
    15 ans entre les faits et la condamnation, la justice est généreuse avec les ripoux : elle leur laisse tout le temps pour s’organiser, accumuler un petit pactole sur le dos des contribuables, étouffer les affaires et enfouir leurs détails, perdre quelques dossiers, et pourquoi pas, jouer sur la mort naturelle de quelques témoins ou acteurs gênants, sans compter sur l’immense bénéfice que le temps offre à l’effacement des mémoires. C’est dans cette culture de l’impunité que la corruption prospère.
    « Avoir accès à ce type de données est pourtant essentiel pour savoir quels sont les domaines, régions et catégories de personnes les plus vulnérables et, ainsi, éclairer l’action des acteurs de la lutte contre la corruption (pouvoirs publics, citoyens, ONG, médias) ».
    [quote]Pots de vin, prises illégales d’intérêts, les maires épinglés[/quote]
    [highlight]Quatrième constat : [/highlight] En France, on déteste les patrons, mais les vrais ripoux, ce sont les maires
    Europe 1, qui a étudié en détail le rapport, note que « les maires sont les personnes les plus condamnées, surtout pour des affaires relatives à l’attribution de marchés publics », « deux fois plus que les patrons », précise la radio.
    [quote]Le scandale Kader Arif, l’arbre qui cache la forêt[/quote]
    Pour autant, le contrat du ministère de la défense qui a fait tomber Kader Arif, l’ancien ministre des anciens combattants, est une paille dans une botte de foin. « Les chiffres ne portent … que sur les affaires dont nous avons eu connaissance », nuance Transparency France qui laisse entendre que la réalité est par essence difficile à cerner, puisque précisément il s’agit d’affaires illégales, secrètes et bien cachées.
    Conclusion
    Transparency France fait un travail indispensable et qu’il convient de saluer. Mais l’ONG pourrait elle-même faire preuve d’un peu plus de transparence.
    [unordered_list style= »star »]
    • Il est regrettable que la base de donnée ne permette pas d’afficher un tableau avec les noms des ripoux en clair, et les villes où ils exercent leur vice. Il faut, pour les trouver, faire une recherche extrêmement longue département par département, et une suite de copiés collés impossibles.
    • Il serait bon, également, puisque l’étude fait une distinction entre la situation des pays émergents et celle des pays industrialisés, que les tableaux reprennent cette distinction. C’est cette lecture qui m’a révélé que la France avant d’être 26e sur la liste, est surtout parmi les pays d’Europe les plus corrompus.
    • Où sont les chiffres ? Pour mesurer l’ampleur de la corruption, il faut ses chiffres. L’indispensable classement par le nombre de condamnation ne permet pas de visualiser l’ampleur des dégâts. Un procès pour une corruption de 3 000 euros, ce n’est pas la même chose qu’un autre pour 300 000.

Les commentaires sont fermés.