Get a site

Le prix de la santé

Pour la Savoie, subir la gestion de l’État français est catastrophique. On apprend que cet État à bout de souffle envisage la suppression de 22 000 postes de la fonction publique hospitalière !

La situation ne cesse de dégrader, plus de médecins, des soins de plus en plus mal remboursés, des places en hôpital toujours plus difficiles à obtenir. Bien sûr, on lit et on entend ces dénonciations à longueur de journée mais lorsqu’on subit ces pénuries, que nos proches sont dans la souffrance, ces constats laissent amers. Faute de places, les hôpitaux nous renvoient nos malades, on mendie une visite à domicile d’un médecin généraliste, le seul interlocuteur devient l’infirmier ou l’infirmière à domicile qui se dévoue et qui travaille à un rythme effréné.

Pendant ce temps là, une bande d’individus tient les rênes de l’État, se pavane et se gausse des « sans dents » ! S’il existe encore en Savoie des partisans de l’État français, qu’ils l’assument et qu’ils mettent la main à la poche un peu plus qu’aujourd’hui ! Lorsqu’on tient à un système, on le défend jusqu’au bout et on ne rechigne pas à l’effort commun.

l’État français a besoin de dons massifs, donnez !

Les savoisiens le savent bien, pour retrouver un système de santé efficace, il faut l’organiser dans notre pays, la Savoie et accorder des priorités là où il le faut.

Il n’existe pas d’autres solutions pour notre pays  qu’une Savoie souveraine ! Cette revendication est légitime, elle connaitra son aboutissement positif. Il appartient à chacun d’entre nous d’œuvrer dans ce sens avec détermination  et  jamais les savoisiens n’ont reculé pour faire valoir leurs droits !