Get a site

Miam miam

La page facebook « Savoie Libre » a le mérite d’être le lieu de rencontre de tous les passionnés de notre pays. Ces amoureux de la Savoie marquent leur intérêt par de nombreux « j’aime« . Un examen rapide de la dispersion de ces mentions élogieuses est surprenante. Par exemple, le post sur la chancellerie de Savoie recueille 40 « j’aime » et celui sur le saint genix, 1417 !

Alors, miam miam la brioche, miam miam la fondue, miam miam les diots ! Bien sûr, il s’agit du patrimoine culinaire de notre pays mais on pourrait espérer autant d’aficionados pour l’émancipation de celui-ci que pour le beaufort ! A force de continuer à ne s’intéresser qu’à leur estomac, les habitants de la Savoie risquent fort de se retrouver le ventre vide. A l’allure où nous entraîne l’État français dans sa descente vertigineuse, la pente sera dure à remonter. Pour un peu, il faudrait que nous nous adressions a nos anciens forgerons pour nous refaire des « griffes » pour tenir dans la « brove « .

Malheureusement, la plupart de nos forges ne sont plus que des ruines. Il ne nous reste plus que l’espoir d’un renouveau politique.

A 100 % Savoie, donc, incombe la tâche et le devoir de  nous forger un avenir !

One Reply to “Miam miam”

  1. Pour beaucoup de Français et même de Savoyards, la culture de notre pays se limite a des spécialités de fromage. La Savoie n’aurait donc pas de culture ni d’histoire ……Consternant.

Les commentaires sont fermés.