Get a site

Mais qu’est ce qu’on a fait…

Mais qu’est ce qu’on a fait…

La dernière de Sibeth, porte-parole du gouvernement : «Nous n’entendons pas demander à un enseignant qui aujourd’hui ne travaille pas compte tenu de la fermeture des écoles de traverser toute la France pour aller récolter des fraises» (Libération 25/03/2020).

Alors que les enseignants assurent la continuité pédagogique qui demande un travail plus que conséquent et qu’ils sont rivés à leurs ordinateurs en priant pour que la connexion ne les lâche, la porte-parole du gouvernement déclare, sans sourciller,  qu’ils ne travaillent pas !

S’il y a des gens à envoyer aux fraises, c’est bien les membres de ce gouvernement. Mais le peut-on ? En ont-ils les capacités physiques ?

Comme rien ne les prédispose au travail agricole, on pourrait, peut-être,  se résoudre à les faire monter sur des planches pour des spectacles comiques. A 100%SAVOIE, nous sommes preneurs de toutes suggestions, évidemment,  dans le respect dû à tout individu.

Ce type de déclaration dépasse l’imaginable, mais qu’est ce qu’on a fait pour mériter ça ?

Mais oui, quand on y pense, l’annexion de 1860 avec toutes ses joyeusetés.

Pour l’émancipation, adhérez à 100%SAVOIE, le parti de la Savoie pour les habitants de la Savoie

Adhésion à 100%SAVOIE – 10 euros par an pour enfin être entendus

 

One Reply to “Mais qu’est ce qu’on a fait…”

  1. C’est bien là tous le problème de la France, et donc de la Savoie, être soumis aux décisions de personnes complètement déconnectées de la réalité du terrain. Ce qui est tout à fait normal dans un pays centralisé non démocratique où tout ce qui se décide se fait dans des bureaux à plusieurs centaines de kilomètres par des personnes méconnaissant les réels besoins de la population qui, elle, n’a aucun moyen de contrôle sur ces décideurs. Si tel n’était pas le cas il n’y aurait pas toutes ces grèves et manifestations typiquement françaises, il n’y aurait pas de Gilet-jaunes, Il n’y aurait pas pléthores de groupes indépendantistes rependus sur tout son territoires. La Savoie n’aurait plus besoin de 100% Savoie. Mais la France est toujours jacobine, centralisée et non démocratique, et ce n’est, malheureusement pour la France et les Français, pas prêt de changer. Alors vive 100% Savoie, seul espoir de ce sortir de ce bourbier français.

Les commentaires sont fermés.