Get a site

LETTRE OUVERTE AUX SAVOYARDS FANS DE FOOT

LETTRE OUVERTE AUX SAVOYARDS FANS DE FOOT

Savoyards!

A l’occasion des grands tournois de foot comme le Mondial ou l’Euro, que l’on est en train de vivre, vous arborez fièrement le drapeau français car vous êtes Français comme le montre votre carte d’identité.

Mais si la Savoie, il y a 156 ans était restée dans le giron de Victor-Emmanuel, roi de Savoie – Sardaigne, votre carte d’identité serait italienne et l’on verrait des drapeaux italiens flotter sur vos voitures et vous crieriez « Forza Italia! Viva la Squadra Azzura » – ce qui serait le moins faux puisque le bleu de l’équipe italienne fait référence au bleu Savoie, couleur des rois de Savoie puis d’Italie – de tout votre cœur, mais vos papiers sont français alors vous criez « Allez la France, Vive la France ! » et de grandes bannières bleu blanc rouge dégoulinent des façades!

Savoyards, où est votre fierté?

Si à la même époque, l’histoire avait suivi la volonté des 13’000 signataires de la pétition demandant le rattachement de la Savoie du Nord à la Suisse – pendant que la pétition pro française peinait à en rassembler 500 – vos passeports seraient suisses et vous crieriez « Hopp Suisse ! Allez la Suisse » avec fierté, mais vous êtes sous tutelle française alors vous décorez vos fenêtres de drapeau tricolores et vous vous identifiez à des Matuidi, Sissoko, Mangala ou Mandanda typiquement Savoyards !

Savoyards où est votre fierté?

Si les Américains n’étaient pas intervenus lors de la deuxième guerre mondiale et si les Savoyards n’avaient pas si bien résisté sur les hauteurs de la Savoie pendant que la moitié de la France avait déjà capitulé, vous seriez Allemands et des drapeaux noir rouge jaune orneraient vos T-shirts à l’image des footballeurs allemands et vous crieriez « Helle Deutschland! Helle Mannschaft ! » à pleins poumons.

Mais vous êtes, parait-il, Français, c’est pour ça que les chasseurs savoyards tirent des coups de feu en l’air en l’honneur de la France aussitôt que celle-ci marque un but! ou que vous pleurerez tous à chaudes larmes non feintes aussitôt que la France sera éliminée.

Savoyards, où est votre fierté?

Savoyards, votre très grande capacité de vous soumettre à la puissance, quelle qu’elle soit, qui vous annexe me stupéfie.

Et si la Savoie avait eu l’intelligence de garder sa souveraineté, vous seriez Savoyards à la fois d’origine, de coeur et sur papier. Une équipe de Savoie pourrait alors participer à ces grands tournois et vous crieriez fièrement, de tout votre coeur, à pleins poumons et surtout à bon escient « Allez Savoie, vas-y Savouè ! » et des drapeaux rouges à croix blanche, qui sont les vôtres depuis plus de mille ans, flotteraient sur vos façades, vos voitures, orneraient vos blousons, vos T-shirts à la place des emblèmes français qui ne sont pas plus les vôtres que les italiens, suisses ou allemands, que vous auriez pu brandir avec la même conviction, selon les aléas de la récente histoire.

Savoyards votre manque de fierté, votre résignation et votre grande fidélité au peuple qui vous soumet, quel qu’il soit – la proche histoire a voulu que ce soit actuellement celui de France – me stupéfie et me révolte.

 

7 Replies to “LETTRE OUVERTE AUX SAVOYARDS FANS DE FOOT”

  1. Bonjour à tous ces « savoisiens pro-français » mais ou en est votre fierté abaissée a crier (vive la france, allez la france) Je trouve cela indigne, pitoyable de vous prétendre Savoisiennes/Savoisiens, je ne peux que vous inviter à rentrer au pays d’à côté, la Savoie mérite infiniment mieux que ce genre de collaboration avec un état qui a commis en Savoie: Génocide, ethnocide, (des monuments aux morts pour la france) alors qu’ils ont été tués par cet état colonisateur cet état qui prétend être le pays des droits de l’homme mais quelle IMPOSTURE….Alors tous ces footeux pro-français vous devrez choisir….mais vite
    Mais je désapprouve à 100% votre comportement ne serait-ce par respect pour vos aïeux .
    UN PEU D’HONNEUR SVP

  2. Bien dit.

    Vive le ski: Chacun a son matériel et personne ne se dispute comme au foot pour un misérable ballon.Par contre la france s’approprie les champions « made in Savoy ».

  3. La Savoie ce n’est pas que le ski, c’est autre chose c’est des valeurs inconnues au pays d’a coté, ça doit être le sens de l’honneur, du dévouement, de solidarité, d’entraide, et chacun doit contribuer ou s’impliquer avec ses moyens fussent-ils petits . C’est le respect de notre environnement, des convictions à défendre y compris notre bannière que nous devrions voir partout même si cela peut déplaire au pays d’a côté qui oublie que nous sommes chez nous. C’est aussi soutenir notre économie locale et pas seulement une (étiquette de prix), C’est enfin tous ceux qui sont de réels patriotes à défendre notre riche histoire, pour les pro français, qui ne connaissent pas leurs institutions, qu’ils ballaient devant leurs portes, Nous en Savoie ça fait 156 ans que nous savons ce que la france a apporter ici Génocide, spoliations, racket, monuments au morts dans chaque village Ethnocide, mensonges d’état et ça continu grâce à des collabos envoyés de « to paris » cet état jacobin stop, ouvrons grand les yeux LA SERVITUDE C’EST TERMINE. Soyons dignes de nos aïeux assassinés par le pays d’a côté. alors que nous avions la NEUTRALITE PERPETUELLE GARANTIE PAR LE DROIT INTERNATIONAL MAI ABROGEE PAR la petite france. Alors savoisiennes, savoisiens debout NE SOYONS PAS SOUMIS AU DIKTAT IMPOSE PAR CE PAYS DES LUMIERES;
    5art 19 sur la liberté d’expression de la charte Onusienne des droits de l’homme & des devoirs (ne les oublions pas. VIVE LA SAVOIE SOUVERAINE, LIBRE

  4. Les Savoyards ont gardé profondément ancré en leur cœur l’amour de leur pays. Malheureusement ils se croient français, et ils le sont effectivement, l’attestent leurs papiers d’identité ; l’attestent aussi toutes les guerres françaises auxquelles ils ont dû participer depuis 1870. L’atteste encore leur collaboration obligée aux sports français quels qu’ils soient, en tant que sportifs ou en tant que fans. Peu de Savoyards se donnent en effet le droit de s’annoncer comme tel avec leur ancrage dans leur ancienne patrie. Ils sont affectivement fiers de leur Savoie, mais politiquement rassurés, sans raison aucune, d’appartenir à la France, et c’est cette option qu’ils clament ouvertement. Hélas !

  5. Le problème, celui que vous oubliez tous, c’est que les savoyards dans leur immense majorité, ne connaissent rien de l’histoire de la Savoie. Comment expliquer le combat vers l’indépendance si nous oublions l’essentiel?? Combien peuvent chanter les Allobroges ? Maintenant soyons clairs et honnêtes, il y a une vingtaine d’année, une poignée de patriotes Savoisien ont bien tenté de bouger les esprits avec la création de la Ligue Savoisienne , avec quel résultat .. Mr Abeille alors responsable de la ligue, élu par les Savoisiens va tout simplement saborder le mouvement en donnant sa voix a un parti politique Français!!! cherchez l’erreur …. Comment peut-on mobiliser aujourd’hui avec autant de divisions et de gue-guerres internes. Je voyage beaucoup chez nos voisins et je peux vous dire que lorsque l’on parle des Savoisiens, les gens ne nous prennent pas au sérieux. Pourquoi ?? parce que j’ai l’impression tout comme à l’époque de la ligue dés que le mouvement prend de l’ampleur avec le risque de radicalisation et bien nos leader se dégonflent. Même eux n’y croient pas.Pourtant il faudra bien qu’un jour on comprenne qu’une politique de type « bisounours » ne marche pas. l’indépendance passera obligatoirement par une lutte, et cette lutte ne se fera pas sur des sites internet mais sur le terrain.
    Il y a maintenant presque 40 ans au hasard des rencontres, dans un petit bistrot de la banlieu d’Annecy je faisais la connaissance d’un personnage qui allait à jamais me marquer. Pour la première fois de ma jeune existence j’entends parler une personne sur l’histoire de la Savoie . Cette personne était le créateur de « Savoie libre » Henri Denarié.
    SAVOUE ABADA

  6. Merci à Denis de Reignier,
    Une excellent analyse qui montre fort bien les problèmes savoisiens..
    J’ai eu la chance de Connaitre Monsieur Henri Denarie, car lui était un Monsieur avec un grand M.
    Il me manque tout comme Monsieur Bernard Iselin…Je demande à chacun d’eux de nous envoyer un peu de leur lumière pour que notre pays , notre SAVOIE puisse renaitre après 156 ans de colonialisme et de drames SAVOIE REVEILLE TOI, QUELQUES PATRIOTES SONT A TON SERVICE DONNES NOUS LE TOP….

  7. Il y a 3 urgences:
    1) réunir tous les responsables (et les autres) à une rencontre pour trouver un terrain d’entente sur l’avenir de la Savoie.(impératif sans quoi rien n’est possible).
    2)Informer et instruire le peuple de Savoie sur son histoire et sur son avenir, avec la création d’un média populaire (radio, tv …)
    3) Etre présent sur le terrain notamment dans les entreprises et chez les commercants, et réaliser des opérations d’informations pour sensibiliser le plus grand nombre.
    En clair montrer au pouvoir public que nous ne sommes pas des guignols de foire mais des militants déterminés. Avec un discours clair, net et unanime: l’indépendance sans aucune concession.
    Oui il est vrai que les Savoisiens ont baissés les bras , surtout à cause des divisions internes, de l’égo surdimensionner de certains (toujours en activité aujourd’hui).
    Ce n’est pas un problème de fierté, les Savoisiens sont de nature des « gentils ».
    Je me souviens de la phrase de Henri Denerie : « je suis savoisien parce que je suis quelqu’un de bien »
    Courage Savoisien rebel ce n’est peut être pas encore foutu !!

Les commentaires sont fermés.