Get a site

Les victimes du jacobinisme

Les représentants de l’état Jacobin centralisé Français (pays en quasi faillite), viennent de sortir de leur chapeau, une solution technocratique miracle voir magique pour redresser les comptes publics (dans le rouge depuis 35 ans) et relancer l’activité économique anémique (en berne depuis des années) il suffirait selon eux de redessiner et réformer les territoires (régions, départements) de l’hexagone.

 Comme d’habitude au lieu de s’occuper des vrais problèmes, on fait de la diversion.  On laisse croire au Français moyen que tous nos maux viennent de la configuration territoriale actuelle considérée comme inadaptée et coûteuse, par les jacobins centralisateurs aux manettes depuis des décennies.  C’est une opération de maquillage, de camouflage orchestrée par les représentants de l’état Français pour faire oublier leur terrible responsabilité dans la situation désastreuse du pays (déficits abyssaux, chômage endémique, fiscalité confiscatoire) et sans issue dans laquelle ils nous ont mis.

 Qui est responsable de la gigantesque dette (qui continue à gonfler jour après jour) de l’état Français et de ses administrations (type sécurité sociale, SNCF, ….. ) est-ce les Régions/Départements ?

 Qui est responsable du niveau de fiscalité insupportable qui pèse sur nos revenus, nos entreprises, notre patrimoine est-ce les Régions/Départements ?

 Qui est responsable de l’incroyable inflation de textes de lois, et règlementations divers et variés qui entravent, brident, découragent ceux qui veulent agir, entreprendre…. Est-ce les Régions/Départements ?

 Le vrai problème c’est l’Etat Français, trop gros, trop gras, trop omniscient, un vrai mammouth qui vit pour lui-même et pour ses affidés (en particulier ses millions de fonctionnaires et assimilés fonctionnaires).

 Si la France en tant que nation veut survivre, il est urgent que l’état Français se modernise en adoptant une organisation très décentralisée*, avec un gouvernement central réduit à sa plus simple expression (la défense, la police, la justice), toutes les autres fonctions étant prises en charge par des territoires cohérents autogérés, comme cela existe déjà chez de nombreux pays voisins amis (Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique).  Dans ce cadre-là, le pouvoir régional est large et étendu, contrôlé par un parlement local qui est maitre de sa fiscalité, a un pouvoir législatif local, a le contrôle de son administration…..

 Une France de ce nouveau type pourrait enfin valoriser son patrimoine territorial exceptionnel si riche, si diversifié, grâce entre autres à La Savoie, l’Alsace, l’Auvergne,  la Bretagne, la Catalogne, La Flandre, l’Occitanie, La Corse, La Lorraine, La Provence, La Bourgogne, La Picardie, Le Pays Niçois, La Vendée, Le Pays Basque….  Dans ce schéma la Savoie a toute sa place et toute sa légitimité historique, géographique, économique, culturelle pour se gérer elle-même comme elle l’a fait pendant des siècles avant l’annexion frauduleuse de 1860 par Napoléon III.

Comme chacun le sait les mammouths ont tous disparus de la surface de la terre.  C’est le sort qui attend la France Jacobine, si elle ne sait pas évoluer rapidement de la monarchie républicaine actuelle vers une forme d’organisation plus simple, moins technocratique au plus près du terrain en harmonie avec les traditions, l’histoire, les langues, la géographie, de ses différents territoires.   Le compte à rebours a déjà commencé.

*Actuellement l’état Français fait l’opposé et ressemble plus à l’ex URSS avant sa chute, qu’à un état prêt à affronter les défis du XXIème siècle.

B F

3 Replies to “Les victimes du jacobinisme”

  1. N’était-ce Pas Jean-Pierre Allenbach, candidat fédéraliste à l’une des présidentielles et fer de lance du mouvement de Franche-Comté qui avait résumé tout ceci d’une seule phrase:  » En France ce n’est pas le conducteur qu’il faut changer mais la voiture! » Chose totalement impossible dans cette lourde France irréformable car ce sont ceux qui ont le pouvoir de changer la France qui aurait le plus à y perdre personnellement. La France fait tout à rebours du bon sens. Au lieu de supprimer les régions ont profit des départements elle fait l’inverse par exemple. En France le pouvoir va de haut en bas alors que dans toutes vraie démocratie le pouvoir va de bas en haut. En France le peuple est au service du gouvernement alors que cela devrait être l’inverse. La France est une pyramide posée sur sa pointe, aux Savoisiens de lui donner une chiquenaude.

  2. Il est donc judicieux de ne pas voter pour les partis Parisiens aux élections de Dimanche

  3. On parle plus de la France que de la Savoie, ce qui montre le poids qu’un pays de type totalitaire peut avoir sur les cerveaux : libérons-nous de ce complexe. Il est temps de s’affranchir courageusement et de saisir les opportunités qui se présentent à nous. Une énorme brèche a été ouverte grâce au droit international. La Savoie n’a pas à se libérer : elle EST LIBRE. A nous, en nous appuyant sur les lois internationales, de nous en libérer. La Savoie est petite par la taille mais grande par ses possibilités et ses aspirations. Si nous laissons de côté nos individualismes et les mauvais plis pris, et si nous empruntons ensemble le chemin de l’intégrité et de la vérité, nous pouvons construire un grand pays novateur et un modèle pour changer les autres pays.

Les commentaires sont fermés.