Get a site

Les élections législatives, un appel pour les 11 et 18 juin 2017

Les élections législatives, un appel pour les 11 et 18 juin 2017

 

Les élections législatives sont prévues les dimanches 11 et 18 juin 2017. Sur les 577 députés siégeant à l’Assemblée nationale, 10 seront désignés par les habitants du territoire de la Savoie. L’espoir est de voir ces  10 circonscriptions pourvus par des candidats de la Savoie pour la Savoie. Ce projet n’est pas totalement insensé si les partis et mouvements qui revendiquent l’émancipation de notre territoire trouvent les appuis suffisants pour exister. Les contraintes sont de deux ordre, d’une part obtenir un large soutien des adhérents de ces mouvements et d’autre part, être en capacité de financer la campagne.

100% Savoie soutiendra tous les mouvements et les candidats issus de ces derniers, en excluant les éventuelles candidatures individuelles. A ce jour, chacun doit bien comprendre que se présenter à des élections n’est pas la preuve d’un narcissisme exacerbé mais l’éclosion d’une volonté collective.

Le parti 100% Savoie se lancera en son nom dans les élections législatives, s’il rencontre une forte volonté de ses adhérents actuels et à venir suite à cet appel. Dès aujourd’hui, il est nécessaire que tous ceux qui tiennent à ce que 100% Savoie joue un rôle actif se manifestent en envoyant un courriel contenant simplement ces mots :

« je souhaite que 100% Savoie participe aux législatives 2017 ».

Au plus tôt, nous engagerons une réunion avec les volontaires. Il ne s’agit plus de compter sur les autres mais sur soi pour avancer.

Vos courriels sont attendus à l’adresse suivante :[email protected]

Pour 100% SAVOIE

Le porte-parole

 

 

2 Replies to “Les élections législatives, un appel pour les 11 et 18 juin 2017”

  1. Tous les déçus de la politique française et de son résultat catastrophique souhaitent que 100% Savoie participe aux législatives 2017. Autrement dit tous les Savoyards qui ont su récupérer leur esprit critique en arrachant leurs œillères françaises vissées depuis 157 ans par l’éducation nationale française. Les autres ne devront alors plus se plaindre de leur sort en continuant à suivre sans réfléchir les partis parisiens bien inutiles et nocifs en Savoie.

Les commentaires sont fermés.