Get a site

La leçon du découpe ananas

Il est des jours où l’on se laisse tenter par quelque objet magique censé nous faciliter la vie. Il en est ainsi du découpe ananas qui nous promet découpe facile pour dégustation savoureuse.

Le mode d’emploi ne manque pas d’intérêt, en quatre opérations le tour est joué et de plus il rédigé en cinq langues.

Voici les versions de la première opération dans les cinq langues:

  • Anglais : cut off the top part of the pineapple
  • Espagnol : corte la parte superiror de la pina
  • Allemand : shneinden sie den oberen teil der ananas ab
  • Italien : tagliare il ciuffo dell’ananas
  • Français : coupez la tête

Comme vous l’avez remarqué, il n’y a qu’en français qu’on ne précise pas de couper la tête de l’ananas et que l’injonction « coupez la tête » se suffit à elle-même. Depuis 1789, nos voisins français connaissent bien la signification de ces mots. A défaut de guillotine, en 1793, ils ont fusillé nos compatriotes sur le Paquier Marguerite Frichelet Avet et Jean-François Avrillon.

Mourir pour une cause ce n’est rien mais mourir dans l’oubli c’est désespérant.

Alors, le 22 mai à 10 h, nous serons sur le Paquier, quelles que soient nos idées politiques parce que nous avons horreur du crime et que la démocratie ne se conquière pas par la violence mais par la force des opinions.

A notre mobilisation du 22 mai !

One Reply to “La leçon du découpe ananas”

  1. Ha ! ha ! Tellement bien vu !
    Excellente la parabole du découpe-ananas

Les commentaires sont fermés.