Get a site

Le préfet n’a pas atterri en France !

Le préfet n’a pas atterri en France !

Ce samedi 14 mai,100% SAVOIE assisté de mouvements amis commémorait à Annecy sur le paquier l’exécution en 1793 de Marguerite Frichelet, dûment titulaire d’un autorisation ad hoc de la préfecture, nous avons eu la surprise de nous voir notifier verbalement par des fonctionnaires de police l’injonction d’y mettre fin, et de déposer  retirer immédiatement la stèle mobile et de déposer nos drapeaux.

Aucune notification écrite ne nous a été remise, et le seul motif avancé par la hiérarchie des fonctionnaires était la simultanéité de la passation de pouvoirs du nouveau président de la république française.

D’un état de droit continue t on de se diriger vers un état de non-droit, où le fait du Prince deviendra la règle ?

Le conseil exécutif de 100%SAVOIE réfléchira aux suites contentieuses qui pourraient être données.

En tout état de cause, outre l’accueil très majoritairement sympathique des promeneurs à notre sollicitation , nous avons ainsi inculqué à Mr le Préfet sa première leçon d’histoire de Savoie : désormais il sait qui est Marguerite Frichelet et qu’il n’a pas atterri en France, mais en Savoie .

7 Replies to “Le préfet n’a pas atterri en France !”

  1. Emmanuel Macron mercredi 15 février à une télévision algérienne à l’occasion de son déplacement en Algérie,qualifie en colonisation de « crime contre l’humanité ». La passation de pouvoirs de ce nouveau président de la république française serait le prétexte de la décision du préfet. Comprenne qui pourra.Si le peuple souverain de la Savoie (reconnu par la république française) empêchait les personnes d’arborer le drapeau jacobin lors de la commémoration du 14 juillet, que se passerait t-il?

  2. Le drapeau savoyard en Savoie serait une hérésie. Le but des jacobins est d’écraser toute culture pour ne promouvoir que la parisienne. Ce n’est pas d’aujourd’hui. En Chine ils avaient l’honnêteté d’appeler ça révolution culturelle. les régimes totalitaires ont des points communs avec quelques nuances.
    «Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse». E.MACRON (avant d’enfiler le costume de DE GAULE)

  3. Un Grand merci aux participants de cette émouvante commémoration.
    Tout particulièrement aux membres de 100% SAVOIE, du MCSE, de la police française, et des savoisiens et savoisiennes de divers mouvements.

  4. de la bouche même de NAPOLEON III – « Une annexion n’a pas pour conséquence de supprimer un Etat de choses antérieurement consacré par la loi du pays annexé et ne saurait porter atteinte a ses droits acquis …

    Il serait bon de rappeler a la France ses OBLIGATIONS EN SAVOIE. elle n’y a a pas que des droits ???? tout comme nous autres citoyens de SAVOIEnous plions a nos obligations les obligations ……mais exigeons le respect de nos DROITS ….Qu’on se le dise …..!!

  5. Et si ces Savoisiens avaient été musulmans, et que l’heure de la prière correspondait justement à l’heure de la commémoration pour Marguerite Frichelet, et que la préfecture se trouvait justement située là en direction de la Mecque, et qu’il avait fallu sortir les petits tapis de prière aux couleurs justement très-peu françaises pour s’y recroqueviller afin d’y prier… alors la police française serait-elle intervenue ? Ces musulmans, auraient-ils dû se relever, replier leurs petits tapis et reprendre leurs cliques et leur claques pour se disperser ailleurs ?

  6. Si nous avions été Corses, le préfet n’aurait pas bougé le petit doigt
    c’est plus facile d’attaquer un mouvement pacifiste respectueux de ses héros que de nous défendre contre les délinquants

  7. Que les Français continuent cette voie de replis sur Paris, qu’ils continuent à se refermer sur leur seule et unique culture, leur histoire unilatérale et leur prêt-à-penser et centralisme parisien. Ils donnent ainsi de l’eau aux moulins de ceux qui veulent s’émanciper, à ceux qui savent regarder au-delà des frontières françaises à ceux qui sont ouverts sur le monde, à ceux qui ont su arracher leurs œillères françaises trop longtemps imposées par Paris et qui les aveuglent, à ceux qui ne veulent que le meilleur pour leur pays, la Savoie, et ses habitants enfin ouverts, aux Savoisiens autrement dit!
    Merci M. le préfet français de nous rappeler ce qu’est votre pays: une puissance annexante qui ne sait agir que par la ruse, la contrainte et la force, tout le contraire de la Savoie qui a toujours agit par intelligence, diplomatie et alliances.

Les commentaires sont fermés.