Get a site

Le 19 février doit être férié !

Le 19 février doit être férié !

Le 19 février est le jour de la fête historique de la Savoie (1), comme le 14 juillet est leur fête historique pour les français.

100%SAVOIE, mouvement politique pour l’émancipation de la Savoie et la défense des intérêts de ses habitants, réclame que nos parlementaires et tous les élus de notre territoire se prononcent pour que le 19 février soit un jour férié pour la Savoie.

Cette demande, outre son fondement historique, n’est pas incongrue puisque d’autres partie du territoire français bénéficient de jours fériés spécifiques : on notera pour les départements d’outre-mer, Guyane, Guadeloupe, Martinique et Réunion, le 27 mai, jour de l’abolition de l’esclavage et  pour le territoire métropolitain, l’Alsace avec son deuxième jour de noël, le 26 décembre de chaque année.

Les savoisiens ont une histoire, elle doit être respectée et reconnue par ce jour férié.

 

(1) Le 19 février 1416, l’empereur Sigismond Ier érige le comté de Savoie en duché de Savoie, lui offrant une autonomie politique sans précédent[1]. L’empereur récompense ainsi les Savoie de leur fidélité[1]. La cérémonie se déroule au château de Chambéry en présence des cours allemande et savoyarde (wikipédia)

2 Replies to “Le 19 février doit être férié !”

  1. Espérons que les parlementaires et les élus savoyards défendront cette demande légitime, car il n’est pas normal que certains Savoyards qui veulent honorer leur pays le jour de sa fête doivent prendre congé pour cela, tandis que d’autres doivent déplacer cette fête sur un jour de week-end.
    Surtout que les Français, eux, peuvent fêter leur propre fête du 14 juillet le jour même en pleine Savoie, alors que pour les Savoyards, ce même 14 juillet est une fête uniquement française, qui a signifié pour eux et pour la Savoie tout entière l’envahissement, l’occupation, et la ruine.

  2. Il est vrai qu’en Savoie, il est complètement faux de fêter le 14 juillet, qui devrait, au contraire, être un jour de deuil pour la Savoie. De plus, la Savoie avait encore la chance de n’être pas française en ce fumeux jour du 14 juillet 1789.
    Combien de Maires savoyards, ou plutôt français, oublieux de leur histoire dépensent des fortunes pour les feux d’artifice du 14 juillet pour commémorer une invasion française sans déclaration de guerre, des déportations de villages entier, des pillages et viols ordonnés, un appauvrissement total pour la Savoie accentué encore par l’enrôlement obligatoire de ses forces vives par la France.
    Ces maires de Savoie devraient ordonner le 19 février férié et fêter ce jour dans les plus grandes réjouissances plutôt que d’honorer les affres indignes du pays qui se dit lumière du monde et gardien des droits de l’homme, lors de la Révolution françaises en Savoie

Les commentaires sont fermés.