Get a site

La Savoie en colère

Les partisans de l’émancipation l’avaient prédit depuis longtemps, le ras le bol des habitants de la Savoie amènerait à des modifications institutionnelles. L’épisode macronien s’avère être le plus sûr  déclencheur de ces réformes.

L’habitant de la Savoie est aujourd’hui pressuré au niveau fiscal à un niveau intolérable, le pouvoir d’achat s’est effondré.

Il est plus que temps de s’émanciper.

Pour le 17 novembre 2018,  des  membres des réseaux sociaux appellent publiquement (manifestation 18/11/2018)  à une manifestation, contre la fiscalité excessive des carburants, à Chambéry, nombreuses sont les personnes d’obédience savoisiennes à y répondre.

La question se pose, 100%SAVOIE doit-il être représenté et sous quelle forme ?

Les raisons pour le « oui » sont nombreuses, tout d’abord parce qu’un statut spécial accorde de véritables compétences en matière de gestion des transports et de fiscalité, ensuite parce qu’il s’agit d’une difficulté rencontrée par les habitants de notre territoire.

Une assemblée de Savoie serait en mesure de favoriser d’autres formes d’énergie pour les véhicules avec l’installation de réseaux d’approvisionnement et la promotion de véhicules aux énergies plus respectueuses de l’environnement.

Sur la participation de 100%SAVOIE à ce débat, le sujet est lancé.

LF

 

3 Replies to “La Savoie en colère”

  1. En tout cas, c’est une action qui a l’air de drainer du monde. Peut-être pourrait-on y faire acte de présence avec un tract montrant que si la Savoie était émancipée, le prix du carburant se déciderait à l’intérieur du pays et non par de grandes instances parisiennes, extérieures et voraces.
    « Des blocages citoyens contre la hausse du prix du carburant le 17 novembre en Pays de Savoie » :
    https://www.francebleu.fr/infos/societe/des-blocages-citoyens-contre-la-hausse-du-prix-du-carburant-le-17-novembre-en-pays-de-savoie-1540489011

  2. Les taxes nationales dans leur globalité augmentent sans arrêt. Cette situation est dûe au totalitarisme jacobin euphémisé en tant que « tradition française » par ceux qui en tirent profit.

  3. Rappelons que le haro sur le diesel qui est devenu plus propre que l’essence même sur les particules fines PM 2,5 depuis la norme Euro 5, hormis pour le NOX qui est en passe d’être résolu par une nouvelle invention Bosh, provient d’une volonté de faire rentrer plus de taxes pétrolière dans les caisses de l’Etat français. En effet un diesel consomme 15 à 20% mois qu’une essence, ce qui représente 15 à 20% de taxes en moins dans les caisses d’un état surendetté!
    Le tout électrique est impensable, la production actuelle ne pourrait pas suivre, il faudrait recourir à de nouvelles centrales nucléaires, à gaz ou pire, à charbon.
    Cela va à l’encontre de la bienpensante écologique actuelle.
    100% Savoie qui cherche à décoiffer les idées reçues devrait-il se lancer ouvertement dans cette polémique en désamorçant les vraies raisons du gouvernement français sur la volonté d’abandonner le diesel ? Je ne suis pas sûr que l’on soit encore assez fort pour cela. Par contre manifester en faisant passer l’idée qu’un statut spécial redonnerai de l’importance à la voix des Savoyards ne peut être que bénéfique et que si la hausse du prix des carburants offre un prétexte pour ce faire alors allony-y.

Les commentaires sont fermés.