Get a site

La réponse de M. Monteil à 100%SAVOIE

La réponse de Monsieur Monteil à 100%SAVOIE : Non à la fusion 73-74 !

100%SAVOIE soutient la réunion des deux départements 73 et 74 et a interrogé Monsieur Monteil sur le sujet.

En effet, le Président du Conseil départemental de la Haute-Savoie défendait, en 2014, le projet de la fusion (source les Echos) :

« Christian Monteil estime que l’expérience de coopération légitime la fusion. « Nous acceptons et anticipons la prochaine création de la grande région Rhône-Alpes Auvergne mais nous aurons encore besoin de lieux de décision de proximité  » explique-t-il. En revanche, le projet s’oppose au transfert des compétences départementales vers les régions puisque la nouvelle structure conserverait les collèges et l’infrastructure routière. D’après Christian Monteil, cette fusion occasionnerait quelques économies.

Le parcours parlementaire du projet savoyard est semé d’embûches mais Hervé Gaymard est ressorti optimiste d’un rendez-vous récent avec le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Les deux présidents savoyards cultivent une posture constructive et croient trouver dans les déclarations récentes du Premier ministre un assouplissement vis-à-vis des propositions « innovantes » des départements. »

Depuis, son opinion a bien changé, pour preuve la réponse qu’il a envoyée à 100%SAVOIE qui lui demandait de soutenir la fusion proposée par M. Gaymard.

M. Monteil prétend qu’il n’a pas mandat des électeurs pour demander la réunion de nos deux départements, prouvons lui le contraire !

 

 

5 Replies to “La réponse de M. Monteil à 100%SAVOIE”

  1. Comment ce Monsieur peut-il affirmer que les électeurs ne lui ont pas donné mandat pour ce faire ?
    Est-ce qu’un seul électeur haut-savoyard a été consulté à ce sujet ?
    M. Monteil aurait-il organisé un référendum en cachette, dans sa cave, avec sa seule famille politique ayant le droit de vote? Il est vrai que les Savoyards ont l’habitude des pseudos référendum truqués à la française depuis 1860!
    C’est bien là, encore une fois, la preuve que la France n’est pas une démocratie et que seuls les élus, même en Savoie, le croient encore !
    Et ça démontre aussi bien la césure entre le bas peuple qui subit et les élus complètement déconnectés des besoins des électeurs. Ces élus restent convaincus qu’ils travaillent pour le bien du peuple mais ils travaillent surtout pour le leur et ils n’ont aucune vergogne de retourner leurs vestes quand cela les arrange au détriments de leurs électeurs. C’est ce mal être du peuple qui a donné naissance à 100% Savoie et au Gilets jaunes au niveau national.
    La Savoie n’a vraiment plus rien à faire dans ce cloaque !
    Mais alors pourquoi les Savoyards élisent-il encore ce genre de personnage inutiles pour leur pays, la Savoie, et pour ses habitants?

  2. De toute façon il n’en veut pas de cette fusion, du moins il n’en veut plus. Une girouette de plus…
    P.S. « La girouette proprement dite tourne d’autant mieux qu’elle est plus haut placée. En ce qui concerne les girouettes politiques, il faut qu’elles sachent tourner lorsqu’elles sont en bas pour pouvoir espérer se placer bien haut dans l’échelle sociale. N’est-ce pas le but de tous ceux qui quémandent les suffrages des électeurs naïfs, de gravir un jour les marches du Pouvoir ? Dans tout député, il y a l’axe de la girouette, et tous les parlementaires sont prêts, le cas échéant, à aller de la gauche à la droite, si cette évolution doit être pour eux source d’honneurs et de richesses.
    Le peuple ne s’apercevra-t-il jamais que si les girouettes tournent au vent, les girouettes parlementaires, elles, ne donnent que du vent ? »
    Girouette
    http://www.encyclopedie-anarchiste.org/articles/g/girouette.html

  3. Mais Monsieur Monteil n’est pas né Savoyard, connait t’il l’histoire des SAVOIE, il prêche pour sa paroisse qui est de se faire réélire et bien profiter des avantages du conseil départemental.

  4. Comment voulez vous qu’un Mr MONTEIL originaire de Dordogne se soucie de la SAVOIE? il n’est qu’un pantin désigné par sa famille politique . Un référendum est nécessaire pour modifié une collectivité ……La France s’est engagée en 2017 a respecter ses engagements de 2007 par la Cion Européenne des collectivites territoriales ( est la constitution de sdeux départements pour la SAVOIE découle du traité de 1860 dont pour le modifier il faut une une votation: traité Constitutionnel , synallagmatique de droit international don la population de SAVOIE est co-contractante .Rappelons aussi a Mr MONTEIL qui qualifie 100% SAVOIE de « Association » ce qui démontre sa condescendance …Que 100%¨SAVOIE est un parti politique répondant aux critères de la CNCCFP . Une réponse dans ce sens semble nécessaire .

  5. Monsieur Monteil,

    Pour rappel :

    ART.19: « Libre expression » – Déclaration Universelle des Droits de l’homme:

    ***
    ART.20: « Liberté de réunion et d’association » – Déclaration Universelle des Droits de l’homme:
    ***
    «le Droit des peuples à disposer deux-même» – Déclaration des Nations Unies du 7 et du 13 septembre 2007.

    Je me permet de vous rappeler que l’association :100%Savoie est un parti politique aussi respectable que peuvent l’être les partis politique français imposés sur le territoire de Savoie.
    On ne peut pas être aussi sectaire.

    Préambule[modifier]

    La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de constitution et diplomatique, et avoir reconnu que le vœu libre et universel

    « du peuple souverain de la Savoie »,

    Bref exposé de l’abrogation du Traité de Turin du 24 mars 1860,
    dont la remise en vigueur n’a jamais eu lieu

    Traité de Paix du 10 février 1947, le Traité d’Annexion du 24 mars 1860 serait supprimé (en vertu de la condamnation de toute annexion territoriale, ainsi que le stipule l’article 1er de la Charte de l’Atlantique
    [cf. Vade mecum, p. 2], et donc celle de l’ONU).

    Toutes dispositions des traités dont il s’agit qui ne seraient pas en conformité avec le présent Traité seront toutefois supprimés.

    Par ailleurs, une note nous renvoie en bas de page, précisant :
    « Application suspendue du 10 juin 1940 au 1er mars 1948.
    Remis en vigueur à compter du 1er mars 1948 par application de l’article 44 du Traité de Paix du 10 février 1947
    (R.G.T.F., 1er série, vol. IV, n°61). Voir infra, n°54. » [cf. Vade mecum, p. 1]
    novembre 9, 2017 à 9:11

    « La France ne peut RIEN modifier unilatéralement en Savoie sans l’accord des Co-contractants que sont l’Italie et la SAVOIE . »

    Le traité d’annexion est un contrat SYNALLAGMATIQUE de DROIT INTERNATIONAL ……..
    A nous de le rappeler a nos pseudo-propriétaires ……
    Nous avons été mariés de force (illégalement) mais

    « nous avons des droits et la FRANCE des obligations
    SYNALLAGMATIQUE CONTRAT »

    Le contrat par lequel des contractants s’obligent réciproquement l’un envers l’autre est synallagmatique.

    Le contrat synallagmatique a des règles propres qui s’expliquent par le souci d’éviter une quelconque rupture de l’équilibre qui caractérise ce contrat, équilibre dû à l’interdépendance des engagements assumés de part et d’autre.
    Ces règles sont essentiellement : la résolution, pour inexécution des obligations de l’un des contractants, et l’exceptio non adimpleti contractus ou exception d’inexécution ; chacune des parties peut refuser d’exécuter sa prestation tant que l’autre n’exécute pas ou n’offre pas d’exécuter la sienne.
    Jacqueline BARBIN

    « On ne peut conserver des traités en en supprimant les principales clauses, l’article 435 du Traité de Versailles du 28 juin 1919 a rendu caducs le Traité de Turin du 16 mars 1816 et le Traité d’annexion du 24 mars 1860. »

    Pourtant, pour la Suisse et la France, ces traités sont toujours en vigueur et ces deux pays conservent les territoires de la Savoie tout en ayant remis en cause leurs conditions d’annexion.

    Le pire qui pouvait arriver à la Savoie c’est d’être française: elle a été coupée en deux avec deux demi-capitales sous contrôle des chiens de garde de la République que sont les préfets parisiens, les seuls à avoir un réel pouvoir sans être élu. Après être noyée dans Rhône-Alpes elle est en train de disparaître dans AURA.

    Italienne, la Savoie aurait été une région autonome.
    Suisse, elle aurait été un canton s’autogérant.
    Indépendante, elle serait maîtresse de son destin.
    Française, elle n’est plus rien.

    La Savoie n’est ni soumise ni subordonné à la France,

    Elle n’a pas vocation de devenir « la France Afrique »

    29/09/17 7:58 PM « Extraits dossier »

    QUESTIONS AUTOCHTONES
    AUTODETERMINATION
    LA MISE EN OEUVRE DU DROIT :

    A

    L’AUTODETERMINATION DES PEUPLES AUTOCHTONES

    Source John B. Henriksen IWGIA Indigenous Affairs 3/01 – traduction GITPA

    Le droit à l’autodétermination est un droit intangible.
    Le droit à l’autodétermination des peuples ou droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un concept politique et juridique reconnu et proclamé par les instances internationales suprêmes, à commencer par l’Organisation des Nations Unies

    Les droits économiques sociaux et culturels : des droits à affirmer et à conquérir
    30 avril 2013, par CIIP
    droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux (DESCE)

    Sommaire de l’article
    Les droits affirmés dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels

    Les violations des Droits économiques, sociaux et culturels La justiciabilité Faire respecter et avancer les Droits économiques, sociaux et culturels

    La Savoie souveraine ,pourrait se gérer sainement, nous ne pourrions faire que mieux que votre pays qui se trouve dans une situation catastrophique et quand bien même nous pourrions avoir besoin de conseils rien ne nous empêcherait de demander à des pays nord européen démocratique des avis, ou à notre voisin « helvète »

    Recyclage des opposants à la liberté de la Savoie
    Sur les pages d’obédience de la Savoie libre, ils se glissent parfois des commentaires contre l’indépendance de la Savoie.
    Ces tenants de l’État français tentent par tous moyens de distiller le doute chez les partisans de la « juste cause ».
    Il serait d’ailleurs intéressant que les plus talentueux d’entre vous se produisent en spectacle lors de tournées en Savoie dans des numéros intitulés :
    « quelle chance d’être annexé ».
    Ces spectacles croquignolesques réjouiraient les foules savoisiennes.

    Le 24 / 07 / 2015
    Le comité des droits de l’homme rend son verdict : La France n’est pas le pays des droits l’homme

    Traité de paix du 10 février 1947 (Section IX Traités bilatéraux Article 44):
    1. Chacune des Puissances Alliées ou Associées notifiera à l’Italie, dans un délai de six mois à partir de l’entrée en vigueur du présent Traité, les traités bilatéraux qu’elle a conclus avec l’Italie antérieurement à la guerre et dont elle désire le maintien ou la remise en vigueur.
    2. Toutes dispositions des traités dont il s’agit qui ne seraient pas en conformité avec le présent Traité seront toutefois supprimées.

    3. La constitution française (Articles 5. et 55).
    4. Art. 5. – Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat.
    5. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.
    Art. 55. – Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application 11 février 2013

Les commentaires sont fermés.