Get a site

La fête de la Savoie entre confidentialité et ignorance

Le 19 février est la fête de la Savoie et qui dit fête dit bonne humeur. Comme on aimerait en ce jour croiser des personnes souriantes, passer devant des boutiques décorées aux couleurs de la Savoie ou encore s’octroyer une pause à midi pour apprécier un repas savoisien dans un restaurant qui afficherait son identité. Or la Savoie est triste comme un 14 juillet : point de bons mots, point d’expressions locales savoureuses pour nous égayer et seuls les quelques savoisiens qui ont la chance et l’opportunité de se réunir célèbrent la journée.

La Savoie est désabusée, comme la France, et elle lit les inepties de candidats français pour des postes de conseillers départementaux. La dépression nous a touchés et  la morosité nous a gagnés. Mais la sagesse populaire nous l’enseigne : quand on a atteint le fond, on ne peut que remonter.

Nous n’avons pas pu nous rendre à la fête de la Savoie. Ce soir, nous serions bien sortis mais où trouver des restaurants savoisiens ? Alors pour ne pas désespérer, en l’honneur de notre pays et en souvenir de nos liens bourguignons, nous avons ouvert une bouteille du meilleur cru et de même origine.

Santé ! A la Savoie !