Get a site

De la paranoïa à la schizophrénie


De la paranoïa à la schizophrénie

On sait que l’une des malheureuses évolutions de la paranoïa est la schizophrénie. La paranoïa se caractérise par une peur irraisonnée d’ennemis souvent imaginaires et une surestimation du moi que l’on confond souvent avec le narcissisme. Nous vivons donc dans une société de type paranoïaque où le citoyen est considéré comme un ennemi social, cette curieuse conception du vivre ensemble s’est progressivement imposé à toutes les institutions. L’individu est suivi, contrôlé, suradministré, fiché et redevable de ses faits et gestes. Certains tremblent devant la puissance de  sociétés comme Microsoft ou Google, craignez plutôt l’administration étatique qui d’un revers de plume, pardon de clavier,  vous fera puissant ou misérable.

Chacun de nous l’a expérimenté à travers le radar qui le sanctionne pour 2 km/h de plus sur une route déserte ou les fameux 10% de pénalités pour retards, sans compter les tracas administratifs auxquels s’exposent les honnêtes citoyens. Aujourd’hui, tenir un débit de boissons est plus dangereux que de tenir un petit commerce de drogues douces. L’Etat semble avoir choisi ses amis et on ne nous empêchera pas de conclure qu’il faut, encore, y voir un signe de cette paranoïa désastreuse qui ne permet pas de distinguer ses véritables ennemis.

Face à ce début de désordre sociétal, il fallait bien prévoir que nous n’en resterions pas là, aujourd’hui la schizophrénie pointe le bout de son nez, ceux qui sont aux commandes déplorent l’inaction dont ils sont responsables, tel ministre défile avec les policiers contre l’état déplorable de son administration, tel autre, ministre de la justice, vilipende son ministère, « une majorité des Français n’a plus confiance dans la justice de notre pays » (déclaration du 16 mai 2021) !

On doit en tirer des conclusions, celles qui s’imposent en Savoie, c’est, qu’à minima et en attendant des jours meilleurs, nous obtenions un statut spécial pour se gérer. Nous ne devons pas renoncer et en adhérant à 100%SAVOIE, nous devenons le maillon social important et indispensable à la survie de notre territoire et de notre modèle civilisationnel, faites le savoir !

 

Adhérez-faites adhérez à 100%SAVOIE

L F

One Reply to “De la paranoïa à la schizophrénie”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.