Get a site

D’abord l’État français, Dieu ensuite !

D’abord l’État français, Dieu ensuite !

C’en est à pleurer…
Il y a toujours eu dans l’histoire des personnes qui ont montré un zèle ardent pour justifier des régimes totalitaires, tyranniques ou despotiques.
Le régime hitlérien avait ses juges pour faire condamner à mort des opposants mal renseignés sur ses bienfaits, celui de Staline avait sans doute affamé le peuple ukrainien pour lui éviter les affres de l’obésité, et celui de Pol Pot ne voulait sans doute que ramener les cambodgiens à apprécier le bonheur d’un confinement dans une douce nature rurale.

C’en est à pleurer…
Même si l’on est très loin des horreurs précitées, il se trouve aujourd’hui, en France, au pays autoproclamé des Lumières, des hauts fonctionnaires pour venir défendre l’idée que la décentralisation ne réglera jamais les maux qui accablent de longue date ce pays.
Comme dans Candide, nous convaincre que nous sommes dans le meilleur des mondes possibles.

Il faut dire que certains politiques, intellectuels et philosophes n’hésitent plus désormais à identifier la cause profonde de ces maux, à savoir le centralisme parisiano-jacobin, et la presse à publier ces opinions dérangeantes.
A 100%SAVOIE, cette découverte par certains du graal institutionnel nous fait sourire quand nous nous battons depuis notre origine, et avant nous la Ligue Savoisienne, et comme le font les corses, bretons, alsaciens, basques, francs comtois pour affirmer que ce centralisme a vécu et qu’il faut rendre aux peuples et territoires de l’hexagone leur autonomie la plus large (et plus si affinité)

C’en est à pleurer…
Quant l’un d’eux, Mr Pierre S…. (vaut pas la peine de garder son nom pour l’histoire), iep paris, énarque, administrateur, chargé de mission, directeur de cabinets, préfet, et encore préfet, conseil constitutionnel, l’un des stéréotypes le plus abouti du techno-bureaucrate à la française, pour justifier dans une chronique du Figaro du 25.04.2020 au titre évocateur : «Nos ratés face au Covid-19 n’ont aucun rapport avec un manque de décentralisation” (1)
donne comme exemple définitif de la supériorité du centralisme parisiano-jacobin :
«A ce sujet, lorsque le maire de Cannes met en valeur son action, il fait en même temps la preuve que nos institutions n’ont pas empêché son actions ( sic!), qu’il a pu mener dans le respect de la légalité»
CQFD !
Il est de notoriété qu’un énarque est formé pour disserter sur n’importe quel sujet , alors que le vieux savoisien de Manigod se contentera de lui répondre To-t-i vu, to-t-i pér (2).

Se rend-il compte qu’avec cette affirmation il place ceux qui gouvernent la France bien au-delà de l’infaillibilité papale : au-delà de Dieu même.
Puisque chaque action en ce bas monde – mais en France seulement – ne peut exister, vivre, se répéter ou se voir interdire que par la volonté du pouvoir central, alors il faut en tirer les conséquences : si l’on agresse une grand-mère dans la rue, c’est que le pouvoir central y consent, si un dealer fourgue sa came en plein confinement c’est que le pouvoir central y consent, si il n’y a pas assez de masques et de respirateurs c’est que le pouvoir central y consent, si une entreprise ferme et licencie c’est que le pouvoir central y consent, et si les cons n’ont pas d’ailes, c’est que le pouvoir central y consent.
Avec l’inefficacité et les résultats inverses qui sont les conséquences quotidiennes de cette politique, on ne peut qu’être rassuré sur l’avenir de la Savoie.
Car si la Savoie n’est pas émancipée à ce jour, c’est que le pouvoir central n’y consent pas.

(1) il vaut bien mieux lire dans le même journal édition du 17.04.2020 p3 l’article de Marie-Cécile Renault « La France souffre d’un système technocratique et trop centralisé» ( elle ne va donc pas tarder à adhérer à 100%SAVOIE…)
(2)Tout il veut, tout il perd.

One Reply to “D’abord l’État français, Dieu ensuite !”

  1. D’après une récente étude israélienne sur le Cornavirus, le fait de confiner ou non n’a aucune importance, hormis sur l’économie!
    https://fr.timesofisrael.com/la-fin-de-la-croissance-exponentielle-le-declin-de-la-propagation-du-covid-19/
    Ainsi les pays coercitifs qui exigent un confinement stricte, comme la France avec ses « Ausweiss » obligatoires obtiennent exactement les mêmes résultats que la Suisse avec son semi-confinement ou que la Suède non confinée.
    Si l’on regarde les derniers chiffres du Cornavirus, ce dernier à causé la mort de 18,8% (24’363 décès sur 129’580 cas) des cas confirmés en France centralisée et possédant le meilleur système de santé du monde, contre 5,9% (1’740 décès sur 29’339 cas) en Suisse fédérale. Si l’on est atteint du Cornavirus en France centralisée on a donc 3 fois plus de “chance” de mourir qu’en Suisse fédérale. https://coronavirus.unisante.ch/
    On peut comparer ainsi l’efficacité du lourd système centralisé et coercitif français, possédant le meilleur système de santé du monde, à celui d’un système fédéral souple, alors même que la Suisse a pris en charge par solidarité avec la France une trentaine de cas graves français alors que la France avait séquestré des masques à destination de la Suisse! Mais bien sûr que n’importe quel énarque technocrate français, habitué à raconter n’importe quoi, trouvera un avantage favorisant le système parisien dans tout ça!
    Et la Savoie? dans quel système évoluerait-elle au mieux? Il semble que les élus Savoyards l’ignorent totalement, à contrario de100% Savoie!
    En tout cas le dessin est tout à fait représentatif de l’absence de bon sens de certain représentants de la maréchaussée française qui se croient investis, sans réfléchir, d’une mission d’importance mondiale, et courant inutilement, voir l’étude israélienne citée plus haut, après les vilains citoyens qui prennent l’air pour avoir la joie de leur extorquer € 135!

Les commentaires sont fermés.