Get a site

La situation économique de l’Etat français

Voici quelques extraits d’un article  du Figaro du 8 mars 2016 (en noir) et les commentaires (en bleu) d’un de nos contributeurs.

La Commission européenne juge toujours «excessifs» les déséquilibres économiques de l’Hexagone.

« La France fait partie des mauvais élèves de l’Europe. La Commission européenne a jugé mardi que notre pays appartenait encore à la catégorie de ceux présentant des déséquilibres économiques «excessifs». La Bulgarie, la Croatie, l’Italie et le Portugal complètent ce groupe des «lanternes rouges», alors même que le nombre d’États enregistrant des déséquilibres est moindre que l’an dernier. »

 Les Savoyards n’en ont-ils pas assez  de faire sans arrêt partie des lanternes rouges alors même que par leur travail et leur savoir-faire, ils tirent en s’essoufflant cette lourde masse française qui est incapable de progresser car incapable de se réformer ?

La Savoie dans le même camp que la Bulgarie ou la Croatie alors même qu’elle pourrait faire partie des premiers,  sans cette France qui la coule !

« Dix-huit pays sur les vingt-huit membres de l’Union européenne (UE) ont été passés au crible depuis novembre. Ils ont été répartis en trois catégories: cinq, dont la France, donc, se situent dans la plus basse, pour laquelle des réformes structurelles doivent être particulièrement «intensifiées». Six autres, comme la Grande-Bretagne, ne souffrent pas de déséquilibres ; et pour sept d’entre eux, dont l’Allemagne et l’Espagne, ces déséquilibres ne sont pas considérés comme excessifs. »

 La Savoie, à cause de la France, est même moins bien considérée que l’Espagne qui faisait partie des « PIGS » de l’UE il n’y a pas si longtemps. Est-ce réellement là le reflet du dynamisme savoyard ? Si les Catalans veulent se séparer d’une Espagne en meilleur état que la France, que devraient alors faire les Savoyards dans cette France déclinant de plus en plus vite ? 

Amusant,  un des pays qui va le mieux, la Grande-Bretagne, est justement celui qui veut se libérer de la lourde emprise de l’UE. Ne pourrait-on pas faire là une comparaison avec la Savoie qui est une, si ce n’est la « région » française qui présente les meilleurs critères économiques et qui veut, et qui devrait, elle aussi se débarrasser des lourdeurs imposées par l’emprise de la France ?

« La Commission s’inquiète à nouveau du poids de la dette publique française, «qui continue à augmenter» (et devrait, selon elle, grimper à 96,8 % du PIB cette année, puis à 97,1 % l’an prochain). Une situation d’autant plus préoccupante que, parallèlement, la compétitivité et la productivité «ne se redressent pas clairement». »

 Et pour un peu éponger cette immense dette, la France, au lieu de se réformer, pressurise la Savoie et les Savoyards d’impôts, de taxes, d’émoluments, etc. qui les spolient de leur patrimoines ancestraux. Je pense aux droits de successions iniques, aux taxes injustes et démesurées sur les terrains constructible non construits, à l’ISF, etc. qui forcent les Savoyards à brader leurs patrimoines afin de juste pouvoir vivre dans cette France qui les étouffe alors même que c’est déjà eux qui laissent la plus grande part de leurs impôts divers à Paris !

Mais que fait donc encore la Savoie dans ce système destructeur ?

 

Article complet du Figaro :

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/03/08/20002-20160308ARTFIG00348-l-union-europeenne-epingle-le-manque-de-reformes-de-la-france.php

 

One Reply to “La situation économique de l’Etat français”

  1. Les Savoyards semblent victimes de l’apathie occidentale généralisée. Dommage, car ils pourraient transformer l’hexagone en pentagone, en permettant à leur pays, la Savoie, de cesser de se détruire pour les beaux yeux de l’occupant et de se retirer de son absorption fatale dans l’estomac de la France. En effet, si les Savoyards voulaient bien se mobiliser aussi pour leur pays, et pas seulement pour d’autres nobles causes telles la lutte contre l’Etat islamique ou le droit du travail, ils auraient déjà obtenu des avantages certains, comme ceux que la Corse a pu imposer à l’Etat français. Malheureusement, il est bien vrai que les manifestations monstres sont organisées par des instances étatiques ou officielles, qui n’ont aucun intérêt à voir partir la Savoie-vache-à-lait hors de l’hexagone… Pourtant, c’est joli aussi un pentagone.

Les commentaires sont fermés.