Get a site

Brexit

BREXIT

To be Europe or not to be Europe

Personne ne veut de cette Europe technocrate couper des citoyens mais force est de constater  que, puisque l’Europe n’est pas basée sur le Fédéralisme, la construction Européenne est prise en otage par les politiques de chacun des pays membres  dans un but électoraliste.

Nous le constatons avec le résultat du référendum Britannique ou les politiques partisans du BREXIT, malgré les imperfections de l’UE se défilent les uns après les autres ne voulant pas assumer et diriger cette sortie qu’ils ont tant  appelée de leurs vœux

En France, avec les élections qui arrivent à grand pas nos politiciens ont déjà commencé à « chercher la paille dans l’œil de l’Europe sans voir la poutre qui est dans le leur ».

2 Replies to “Brexit”

  1. Les politiques partisans du BREXIT ne se défilent certainement pas : d’une part, ils vont continuer d’assumer leur engagement et l’ont déclaré publiquement ; d’autre part, on ne sait pas, pas encore, ce que cachent véritablement ces désistements apparents, de quelles pressions sur leur pays, de quels chantages ils sont la conséquence…

  2. Bonjour,
    Je suis d’accord avec Jean qui dans son commentaire affirme que la plupart ne se défilent pas et assument encore aujourd’hui leur part. Si les médias Français arrêtaient leurs mensonges incessants, nous y verrions certainement plus clair.
    Nigel Farage a toujours dit qu’il conduirait le pays au Brexit et qu’après, il n’éait pas sûr de jouer un autre rôle, d’autant qu’il a toujours affirmé vouloir aller au bout du mandat électoral Européen que lui ont donné ses électeurs. Et n’oubliez pas qu’il a échappé à un attentat, ce qui doit tout de même donner à réfléchir…
    Pour Boris Johnson, il s’est fait doubler par l’un de ses proche mais n’a jamais rien affirmé sur sa volonté d’être premier ministre; le connaissant, il a une autre idée derrière la tête…
    Quant aux autres personnalités moins en vue des médias aux ordres de l’Agence Française de Propagande, elles sont quasiment toutes à la place qui est la leur aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés.