Get a site

AUVERGNATS- RHONALPINS – GRANDS-ANNECIENS

De l’humour ? drapeau savoie

2016 est une année riche en changements. La région Rhône-Alpes que vous aviez tant désirée est devenue réalité dans les années 80. Paris avait compris ou se trouvaient vos intérêts et avait agi pour votre bien. Avec le recul, vous conviendrez que faire partie d’une région prospère, à forte identité disparate est très utile. Par exemple, les augmentations de prélèvements obligatoires, souvent décidées par Paris, créent des animosités envers la région plutôt qu’envers l’Etat. Il est normal que les services déficitaires ne viennent pas détériorer les finances de l’État. Et puis la Savoie n’est qu’une annexe de la France ; être intégrés dans une entité française très renommée ne peut que nous valoriser, nous, minables sujets savoyards. Nous nous sentons ainsi beaucoup plus français, la région étant incontestablement française. De ce fait, agrandir la région, c’est diluer d’autant notre savoyarditude, nous intégrer un peu plus dans cette géniale nébuleuse qu’est le peuple français.

Comment est-il possible que les autres pays de l’Europe n’aient pas compris qu’ils avaient fait une erreur en étant victorieux à Waterloo ? Ils auraient pu être tous Français. Ils n’auraient plus à chercher comment faire semblant d’être démocratique. Ils auraient déjà compris depuis deux siècles que la seule démocratie digne de ce nom passe obligatoirement par Paris. Ils auraient aussi compris que les Alpes ont deux versants : le versant France de l’ouest et le versant France de l’est. Idem pour les Pyrénées, le Rhin, la Manche. Et pourquoi pas l’Atlantique? Auraient-ils inventé, eux, la rétroactivité de l’histoire permettant à Monsieur Sarkozix d’être Gaulois depuis 2000 ans?

Cher bétail, revenons à notre troupeau. Nous avons donc une inestimable chance de n’avoir pas été consultés pour le regroupement des régions et des communes. Il nous faut maintenant faire participer nos voisins européens à cette grande avancée politique.

La France doit abroger le traité européen suivant :

Série des traités européens – n° 122 – Charte européenne de l’autonomie locale
Strasbourg, 15.X.1985

Article 5 – Protection des limites territoriales des collectivités locales :

Pour toute modification des limites territoriales locales, les collectivités locales concernées doivent être consultées préalablement, éventuellement par voie de référendum là où la loi le permet.

Heureusement, ce traité, ratifié en 2007 dans un moment d’égarement par la France, n’a pas été appliqué.

L’opposition ne s’en est pas émue. Au fait, l’opposition à quoi? Il y a longtemps que les partis français, dans leur grande intelligence, ont compris que les divergences d’idées sont source de conflits. Dans les affaires, mieux vaut s’entendre. Il y a tellement de problèmes autrement plus graves. Par exemple, déchoir de la nationalité française un cadavre explosé de djihadiste. Il ne recommencera pas. Cela sert d’exemple. C’est malsain qu’ils viennent se faire exploser ici. Ils pourraient faire leurs saloperies dans leurs déserts, la France
les leur a rendus, elle n’en avait plus l’utilité, les essais nucléaires (propres) étaient mal vus. La France devrait faire voter à l’ONU une résolution pour que les explosions de djihadistes ne se fassent que dans les déserts où il n’y a pas de pétrole. Hé oui, en France, y a pas de pétrole mais y a des idées… géniales… trouvées

par une Française issue de l’annexion.

Il serait utile aussi que le terme jacobin trouve une traduction dans toute la communauté européenne, son sens le plus évident : «totalitaire» ne correspondant évidemment pas à l'esprit qui anime les zélus-zélites
parisiens. Il est nécessaire de le nuancer pour que l’on comprenne que le bien-être et la quiétude générale dépendent de l’absence d’affrontements d’idées.

Il est tard, mes zélu-cubrations me fatiguent.

A’rvi.

Paule BISMUTH (Candidate ambassadrice française en Corée du Nord)

4 Replies to “AUVERGNATS- RHONALPINS – GRANDS-ANNECIENS”

  1. Très bon article, enfin une excellente observation de l’état dans lequel se trouve notre Savoie et encore plus ses habitants…
    Il va y avoir un travail énorme à accomplir pour inverser le mouvement,c’est à se demander si les citoyens savoisiens existent, c’est vrai qu’ils sont en voie de disparition, (c’est un véritable « ETHNOCIDE » qui se poursuit depuis 156 ans avec les traitres serviles à la cause francouillarde il est vrai que ceux-ci ne risquent pas leurs vies, par rapport au sort qui était réservé il y a septante ans à nos compatriotes.

    Je crois en fait que les quelques milliers de savoisiens sont beaucoup trop riches pour prendre véritablement conscience que leur pays, leur patrie court un véritable danger avec une migration économique française de plusieurs centaines de milliers qui viennent chez nous que pour la « gamelle » car leurs politiques ne sont pas capables d’apporter la moindre solution aux très nombreux problèmes de leurs concitoyens, c’est presque les mêmes problèmes que pour les autres migrations.

    Tous sont aussi incapables et corrompus (la voyoucratie, avec comme valeur étalon le mépris du citoyen et l’imposture comme mode de fonctionnement nous ne pouvons hélas que le CONSTATER.

    J’arrête là mon coup de gueule de fin de semaine

    SAVOISIENS, REVEILLEZ-VOUS ! STOP! SIFFLONS LA FIN DE PARTIE ET REMETTONS L’EGLISE AU CENTRE DU VILLAGE MEME SI CELA DÉPLAIT AUX  » CACIQUES SOCIALOS » QUI VEULENT FAIRE ENLEVER UNE VIERGE A PUBLIER AU NOM DE LA LIBRE PENSÉE.

    Souvenez-vous . Cela les gênaient au nom du vivre ensemble….
    En Savoie ces individus n’ont aucune légitimité mais poursuivent leur malfaisance avec un cynisme incroyable. IL EST GRAND TEMPS DE NOUS RÉVEILLER;

    Art 19 Art 19 Charte Onusienne des droits de l’Homme

    Tout individu a droit à la liberté d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyens d’expression que ce soit.

  2. Oh ! Quelle belle envolée ! de bois vert ou sec, peu importe, chacun en prend pour son grade, gradé ou non… C’est la force de l’ironie que de faire passer des messages avec le sourire, et je reconnais bien là de l’humour savoyard. Bravo à l’auteur !

  3. « nous intégrer un peu plus dans cette géniale nébuleuse qu’est le peuple français ». Je crois que nous ne nous intégrons pas dans le génial peuple français. C’est le peuple français génial qui nous intègre en nous noyant dans le flot de tous ces nouveaux Français géniaux qui viennent s’installer chez nous, faisant éclater le marché immobilier avec pour conséquence l’obligation aux bêtats de Savoyards qui ont essayé de conserver leur patrimoine malgré toutes les belles contraintes fiscales françaises, de payer encore l’ISF à ce magnifique gouvernement. Tiens? pourquoi viennent-ils donc chez nous tous ces géniaux Français? Pour profiter d’un système voisin qui, contrairement au système français, fonctionne. Et ce, depuis l’entrée en vigueur des bilatérales.
    Combien de Savoyards, soumis à cet excellent système démocratique français se rappellent-ils d’avoir voté pour ou contre ces accords bilatéraux ? Alors que ce petit système suisse boiteux et insignifiant vu de la Magnifique France a permis au peuple de s’exprimer positivement à ce sujet, malheureusement pour les Savoyards !
    Mais comme le souligne Paule, heureusement que la grande France montre la voie politico-économico-territoriale à suivre à ces crétins des Alpes que nous somme, pauvres Savoyards !
    Mais que serions-nous donc sans cette lumière du monde qu’est cette Magnifique France qui, comme les pays du tiers monde, gagne des sous en exportant sa mains-d’œuvre. En effet les frontaliers (pas seulement en Suisse) représentent la plus importante source de devise étrangère nette de la France!

  4. La Grande Bretagne c’est exprimée démocratiquement. Les USA aussi.Par contre comme le démontre satiriquement Madame BISMUTH la France s’assied sur le droit et la démocratie. L’opposition ne s’en n’est pas émue dit-elle. Et la PRESSE, qu’en est il de la PRESSE. Elle attend le doigt sur la couture? Elle ne profite pas de la liberté de la PRESSE? Est-elle achetée ou à jeter?

Les commentaires sont fermés.