Get a site

Au temps où l’on se souciait de la neutralité de la Savoie

Au temps où l’on se souciait de la neutralité de la Savoie

LE COURRIER DES ALPES, Echo de la Savoie et de la Haute-Savoie

Le 20 février 1889

DÉFENSE DE LA SAVOIE. — MM. Fernand David, Chautemps, Mercier et Berthet viennent de déposer un amendement au budget de la guerre, tendant à augmenter
de 100,000 fr. le crédit relatif aux frais de casernement, afin de permettre au gouvernement de pourvoir à l’installation de .troupes destinées à la mise en
défense, dès le temps de paix, de la Savoie neutralisée.

3 Replies to “Au temps où l’on se souciait de la neutralité de la Savoie”

  1. 19 ans après la guerre de 1870 (terminée avec l’armistice du 28 janvier 1871), où les Savoyards avaient été envoyés, très mal armés, très mal nourris et très mal vêtus, se geler et crever sur le front de l’Est dans une guerre déclarée par la France contre le royaume de Prusse, ancien allié de la Savoie, voici qu’on remet sur le tapis la défense de la Savoie neutralisée…
    Et c’est marrant, parce que là, on est en pleine période de la deuxième expansion du colonialisme français (1879–1910).
    La France coloniale
    https://casls.uoregon.edu/mosaic/FR_mosaic/africa/FR_U4A3/LaFranceColoniale.html

  2. Il ne tient qu’a nous de rappeler a nos zélus et a la FRANCE toute puissante nos droits internationnaux et leurs obligations. Car rappelons le pour supprimer la neutralité il eut fallu l’accord des grandes puissance signataires de 1815-16 ce qui n’a pas été le cas a Versailles…….et le fait de remette en vigueur le traité de 1860 en 1948 a entrainé un effet novatoire faisant litière de toutes les décisions sur la Neutralité antérieures a 1947………Savoisiens bougez vous la rondelle !!

Les commentaires sont fermés.