Get a site

Attentat des Glières, la piste syrienne se confirme

Attentat des Glières, la piste syrienne se confirme

On connait l’effroyable propension des autorités syriennes à lâcher des gaz mortels sur d’innocentes populations. Il s’en est fallu de peu pour qu’aux Glières, en plus de l’horrible sacrilège de la croix de Savoie sur le monument, un largage de gaz ne provoque une désastreuse hécatombe.

Fort heureusement, leurs auteurs n’ont pas atteint leur cible.

En effet, dans la nuit de mardi à mercredi 5 avril, des témoins relatent une gigantesque explosion accompagnée d’un souffle puissant.

Pour preuve, les enquêteurs ont retrouvé à quelques centaines de mètres un caleçon déchiré par la violence du choc. La police française veut y voir la marque du SLIP (SAVOIE  LIBRE INDÉPENDANTE ET PROSPÈRE). Pour l’heure rien ne permet de l’affirmer, l’étiquette du dit caleçon étant fortement endommagée.

4 Replies to “Attentat des Glières, la piste syrienne se confirme”

  1. On connait l’effroyable propension des autorités françaises à lâcher des mensonges mortels sur un innocent président accusé et condamné sans preuve aucune. Il s’en est fallu de peu pour qu’en Savoie, en plus de l’horrible sacrilège de son annexion, un largage de diffamations gazeuses ne provoque une désastreuse hécatombe.
    Malheureusement, leurs auteurs ont atteint leur cible et ces imposteurs corrompus continuent de tromper leur monde et de mentir cyniquement.

  2. Bravo pour cette rubrique, »Les Gliéres » c’est un signe incontestablement, en espérant que les autorités frelatées françaises sur notre territoire de Savoie mesureront le niveau du ridicule dans lequel elles se trouvent.
    Bravo aux auteurs il est grand temps que ce pays colonisateur s’en retournent sur l’autre rive du (Rhône)
    « Maurice » bien vu ta réflexion pleine d’humour.
    Faisons une pétition pour que ce mémorial retrouve sa croix blanche sur fond rouge.

  3. Meuuh non!
    C’est la France qui a peint cette mire pour guider les missiles de l’aviation US afin de faciliter un futur bombardement censé prouver la supériorité de Trump sur Assad avec l’accord de Hollande, tout ça pour détourner cette piste syrienne et prouver que Trump n’est pas le pantin de Poutine et Hollande celui de Trump.
    Savoyards, à vos masque à gaz, ça sent la moutarde, qui monte au nez.

  4. Y’aura bien un lèche-cul pour désigner un suce-pet aux autorités! Pour qu’il porte la culotte!

Les commentaires sont fermés.