Get a site

2 Replies to “Amédée 68”

  1. Ha ha ! « Fric et pognon sont les deux mamelles de la France »…
    Et l’oseille et le blé, après labourage des contribuables, ses cultures préférées.

  2. Dans cette triste période pour notre pays la Savoie, il est temps de rappeler certaine bonnes feuilles parues dans notre journal : « Opinions savoisiennes »…et de se libérer des gourous (savoisiens pro-français) ou simplement français.

    La Savoie et l’impasse électorale française
    11 décembre 2015 opinion savoisienne Articles, Automne 2015 1
    ECRIVEZ-NOUS:
    [email protected]
    FACEBOOK
    GOOGLE +
    Nombre de nos compatriotes savoisiens font encore semblant de croire dans le pays qui les a annexés. lls courent aux urnes comme, autrefois, on se précipitait à la messe dominicale. Ressortent-ils apaisés d’avoir rempli leur devoir citoyen ? Pas vraiment, leur véritable sentiment dominant est l’amertume. Au fond, ils savent très bien qu’ils n’ont fait que donner des postes rémunérateurs à quelques arrivistes dont on peut douter de la capacité décisionnelle.

    Alors pour contester, ils choisissent des partis soi-disant « anti-système » et pendant quelques jours ils se réjouissent d’avoir donné un coup de pied dans la mare, de voir les trublions s’agiter.
    Mais très vite, le deuxième tour fait tout rentrer dans le rang, le conformisme a gagné. Quid du progrès social, du plaisir de vivre ensemble, de l’épanouissement collectif et individuel ? Les rêves s’envolent, le fonctionnement social absurde se prolonge et rend les jours si mornes et si désespérants que, en réponse, la population ne sait se protéger que par une agressivité individuelle qui n’est pas de mise en Savoie.
    Qui en Savoie a confiance en l’État français ? Combien sont-ils ceux qui croient que la qualité de vie en Savoie s’améliorera avec les hommes politiques français ?

    A cette extrême minorité, nous conseillons de vivre en Île de France au plus près de leurs gourous .
    Et pour l’immense majorité des savoisiens qui ne croit plus au pays qui les annexés que faire ?
    Attendre, se désespérer ou adopter une position d’adultes responsables ?
    Dans nos vies personnelles acceptons-nous les intrusions, nos familles sont-elles sous la coupe de personnes extérieures ? Certainement pas, alors pour notre devenir politique, soyons tout aussi adulte. La Savoie est l’affaire des savoisiens !
    Qu’on se le dise !

Les commentaires sont fermés.