LEÇON D’HISTOIRE DES SAVOISIENS A L’ADRESSE DES POLITICIENS FRANÇAIS

ECRIVEZ-NOUS:

LEÇON D’HISTOIRE DES SAVOISIENS A L’ADRESSE DES POLITICIENS FRANÇAIS

Les gros bonnets français ont décidé, ces derniers jours, de se donner mutuellement des leçons d’Histoire ; on a ainsi pu constater leur commune ignorance en la matière.

M. Mélenchon a ouvert le bal au cours de sa manifestation du 23, déclarant que c’est la rue qui « a abattu les rois, les nazis ». M. Macron, on ne sait trop si par rigueur historique ou par souci de préciser sans délais qu’il n’est ni roi ni nazi – et surtout qu’il ne tient pas à faire la fin de Louis XIV ou d’Hitler ! –, a aussitôt réparti que ce sont « les armées soviétiques et américaines » qui ont libéré la France.

La nation se fonde, certes, sur l’oubli, voire sur l’erreur historique ; on se permet néanmoins de faire remarquer à ces coqs gaulois, un peu trop prompts à monter sur leurs ergots, qu’en Haute-Savoie, ce ne sont ni les Insoumis, ni les Américains, ni les Soviétiques qui ont chassé (directement) les nazis : les Savoisiens s’en sont chargés tout seuls, en août 1944 !

A bon entendeur, salut !

OPINIONS SAVOISIENNES

1 Commentaire

  1. Ces même politiciens français n’ont qu’à relire le discours de leur ancien ministre Malraux en 1973 à l’occasion de l’inauguration du monumenteur des Glères: « Presque chaque jour, les radios de Londres diffusaient : « Trois pays résistent en Europe : la Grèce, la Yougoslavie, la Haute-Savoie. ». Si les Savoisiens avaient attendu les Français pour se libérer, qui, eux-même attendait les Soviétiques et les Américains dans une moindre mesure, on parlerait peut-être Hochdeutsch en Savoie!

Les commentaires sont fermés.