Get a site

La cloche du réveil !

La cloche du réveil !


Une Cloche de vache pose un problème dans notre beau pays savoisien !

Que peut-on craindre d’une simple sonnaille de vache, symbole s’il en est, de la véritable identité historique de notre peuple!
La  Savoie s’était avant tout 90% d’une population d’agriculteurs et non 90% de oui à un vote truqué!

Que craindre alors de cette petite cloche? Si ce n’est qu’elle nous réveille enfin de cette torpeur dans laquelle est plongée la Savoie depuis maintenant 157 ans ! Oui cette cloche est le symbole le plus représentatif de notre passé, avant que la France ne nous  » possède » par son ignoble tour de passe-passe, accepter en 2017 de le faire taire ce tintement, c’est encore une fois accepter l’inacceptable de 1860!

Au contraire,  Peut être faut-il écouter ce faible tintement… peut être faut-il lui joindre notre voix et faire un bruit tel qu’il brisera enfin ce silence de 157 ans, peut être que cette cloche est le cri d’appel de notre avenir, nous  rappelant à notre vraie nation à notre vraie identité!

Alors réveillez vous! et vous aussi, faite entendre à Paris le nouveau son de cloche de la Savoie réveillée et prête à enfin reprendre son chemin vers sa liberté.

 

3 Replies to “La cloche du réveil !”

  1. Bonjour à tout les vrais savoisiens amoureux de leur pays qui a bascule dans cette torpeur imposée depuis 1860 , merci pour ce beau texte, mais certainement insuffisant pour réveiller les consciences ou détruit par la malveillance du pays d’a coté il en faudra certainement plus qu’un coup de cloche pour faire comprendre que la Savoie n’a rien à voir avec cette petite dictature, encore combien de temps pour faire comprendre que la Savoie ce n’est pas la france
    N’oublions pas que la Savoie fait partie de l’arc Alpin à tous les points de vues et que l’amalgame de la Savoie à la france me procure des nausées. Alors abandonnons la posture de soumission.

  2. Monsieur le Savoisien en Colère, si l’amalgame de la Savoie à la France est effectivement nauséeux, faire croire que notre pays serait une part de l’Arc Alpin l’est tout autant.
    Comme dans l’article ci-présent et dans votre commentaire lié, il n’est aucunement question d’un quelconque aspect géographique, ou d’un phénomène météorologique s’y référent, il est donc bien clair qu’il faut y voir l’aspect purement politique. Hors cette appellation nous vient tout droit du rapport du Commissaire Européen à la Politique Régionale, l’écossais Bruce Millan, intitulé « Coopération pour l’Aménagement du Territoire Européen – Europe 2000 Plus », et remit en 1994 à la Commission des Communautés Européennes.
    Admettez que c’est plutôt paradoxal de traiter dans une antithèse parfaite la liberté de la Savoie vis-à-vis de la France et le rattachement à l’Union Européenne de notre pays des sapins!
    Si aujourd’hui, il existe un exemple parfait de reconstruction « intelligente et révisée » de l’ancien modèle communiste de l’ex URSS, faisant la part belle à l’exemplarité du mirage d’une liberté totale, c’est bien celui de l’Union Européenne, dirigée par la « Commission Européenne »! D’où mon étonnement à la lecture de votre commentaire et cette question: pourquoi vouloir se libérer du joug de son geôlier pour mieux se réfugier dans les bras des maîtres de se dernier?! Cela ne tient plus du syndrome de Stockholm mais du sado-masochisme!
    Et croire qu’un Arc Alpin pourrait ce faire d’une façon naturelle, par libération de la Savoie et de son rapprochement avec les pays alentours, sans la main manipulatrice de l’UE derrière, tiendrait de la naïveté la plus primaire.
    Les basses manoeuvres de cette Union oligarchique pour aider à libérer certains territoires et en contraindre d’autres devraient pourtant suffisamment ouvrir les yeux des plus crédules.
    Après, libre à tout un chacun de croire aux paroles de la « Commission Européenne » lorsqu’elle annonce que le découpage adopté (notez bien ce mot!) dans ce rapport ne vise pas à créer de « nouvelles super-régions européennes » et n’est qu’une hypothèse de travail, tant il est vrai que les gouvernants non-élus qui la dirigent ne nous ont jamais menti, jamais.

  3. Personnellement je révérais d’une confédération des pays alpins (Piémont, Val d’Aoste, Savoie, Suisse, Autriche, etc.) qui feraient pendant et contre-pouvoir à l’UE face au monde. je crois qu’il y a certaines velléités de ci-de-là de chaque côté des Alpes qui vont dans ce sens. Mais pour ce faire il faudrait que certains retrouvent leur véritable indépendance et que d’autre sortent de l’UE. Peut-être qu’un jour, en unissant les bonnes volontés, ceci sera possible.

Les commentaires sont fermés.