100% SAVOIE remercie Monsieur le Préfet de la Haute-Savoie

ECRIVEZ-NOUS:

Monsieur le Préfet de la Haute-Savoie,

Le mouvement politique 100% Savoie vous présente ses meilleurs vœux pour 2018 et en profite pour vous remercier chaleureusement.

En effet, à l’occasion de chaque manifestation savoisienne devant votre belle demeure d’Annecy, majestueusement installée face au lac, vous avez toujours mis un point d’honneur à nous protéger de possibles agressions ou attentats.

Alors, grand merci pour la mise à notre disposition de vos diverses forces, armées ou non, militaires, CRS, agents de renseignements divers, etc. et, de plus, dans la plus totale gratuité.

Ainsi, et grâce à votre bienveillance, nous pouvons informer les habitants de la Savoie sur leur bien-être en France et sur les possibilités qui leurs sont offertes pour un avenir encore meilleur en Savoie et ceci en toute quiétude grâce à vos bons offices.

Veuillez donc recevoir, Monsieur le Préfet de la Haute-Savoie, notre reconnaissance pour votre accueil et votre protection qui vont dans le sens de notre chant patriotique, « les Allobroges » :

Accordez-nous toujours asile et sûreté.

100% Savoie

OPINIONS SAVOISIENNES

1 Commentaire

  1. Quel belle et juste phrase : « l’indépendance c’est comme un pont, avant, personne n’en veut, après, tout le monde le prend ».

    Cette phrase est signée de Félix Leclerq. Serait-ce le précédent préfet de la Haute-Savoie ?

    Non, non ! Félix, c’est le poète écrivain canadien. L’ancien Préfet français de la Haute-Savoie c’était Georges-François qui a fait parler de lui dernièrement dans un des anciens Etat de Savoie:

    « Le tribunal administratif de Nice a condamné, lundi 4 septembre, le préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc, pour violation du droit d’asile. Cette deuxième condamnation en six mois fait suite à l’examen du cas de trois Soudanais interpellés alors qu’ils se rendaient à Nice pour formaliser leur demande ».
    Comme on pouvait le lire dans Le Monde du 9 septembre 2017.

    L’un, le poète canadien voit les choses avec justesse et bon sens, l’autre l’Enarque français, n’est qu’un hors-la-loi qui se fait condamner à plusieurs reprises ! Comme beaucoup de hauts fonctionnaires et ex-présidents français, d’ailleurs !

    Où quand un poète étranger a plus de jugeote qu’un Enarque français. Dommage pour la Savoie de n’être dirigée que par ces Enarques français, un peu voyous puisque condamnés, qui feraient mieux de rester à Paris !

Les commentaires sont fermés.